• Harley McKenson-Kenguéléwa

Comment Incub' Ivoir fabrique les start-up innovantes qui feront l'économie ivoirienne de demain

Mis à jour : mai 17


Portée par la fièvre entrepreneuriale et la dynamique de l’investissement en Côte d’Ivoire, la structure d’appui Incub’Ivoir ambitionne de devenir la tête de pont des start-up innovantes ivoiriennes. Zoom au cœur d’une " machine " qui façonne les pépites africaines de demain.

(Source Forbes Afrique)

« Deloitte, AfricInvest, Bond'innov, Makesense, Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) .... »; Tous ces noms prestigieux - ou unanimement reconnus par leurs pairs pour leur expertise - cités et mentionnés comme partenaires d’Incub’Ivoir dans le dossier presse lors de la deuxième édition de la caravane «Environnement Startups » qui s'est tenue le 28 juin 2018 à l'Ambassade de la Côte d'Ivoire à Paris, en disent long sur le chemin parcouru de cette structure d’accompagnement aux entreprises en si peu de temps, soit en deux ans d’existence ! Incub’Ivoir, ayant établi ses quartiers à Treichville à Abidjan, semble prendre de plus en plus d'importance dans l’écosystème entrepreneurial et numérique local à une allure hallucinante, semblable à celle de l’économie ivoirienne qui retrouve des couleurs depuis le retour de la paix civile.

À la recherche d’entrepreneurs de talent et de start-up ivoiriennes à fort potentiel de croissance

Incub’Ivoir, c’est d’abord 97 dossiers de candidature de l’appel à projets «Environnement Startup» en 2017 , déposés par de jeunes patrons exerçant dans l’Agrobusiness, les TIC, l'économie solidaire et le développement durable qui cherchent à développer leurs compétences entrepreneuriales, acquérir une expertise technique, tester leur idée de création à grande échelle, se développer à l’international ou lever des fonds. Cet engouement s’est révélé au delà des attentes, ce qui a amené les organisateurs à lancer une second édition en 2018 en élargissant le champ d’action de l’évènement aux villes de Danané (phase de présélection du 22 au 24 février 2018 ) Bouaké (11 & 12 avril 2018) , Bondoukou

( 22 & 23 Juin), Paris (28 & 29 Juin 2018), Grand-Bassam (3 & 4 Juillet 2018 et Korhogo (18 & 19 juillet). L’épreuve finale se tiendra sur une durée de quatre jours, du 13 au 17 Octobre 2018 à Yamoussoukro, capitale administrative de la Côte d’Ivoire et départagera une soixantaine de projets présélectionnés auparavant dans chacune des villes-étapes.

« Nous avons décidé de sillonner les grandes villes de la Côte d’ivoire pour sourcer des porteurs de projet », explique le chargé de mission d’Incub’Ivoir Guy Roland Kake, lors de la 3e étape de ce périple dans la ville de Bondoukou, témoignant ainsi de la vitalité entrepreneuriale dans l’arrière-pays.

Hermann Christian Kouassi, co-fondateur et CEO d’Incub’Ivoir justifie le choix de Paris, seule ville non-ivoirienne inscrite dans l’itinéraire de la caravane nationale d'appels à projets :

« La genèse du projet Incub’Ivoir a pris sa source dans la diaspora ivoirienne de France avec le RIDD, le Réseau Ivoirien des Diplômés de la Diaspora, au sein duquel de nombreux porteurs de projet souhaitaient rentrer au pays pour monter leur propre boite, mais ne savaient pas comment s’y prendre et sollicitaient nos services pour mieux structurer leur idée entrepreneuriale » se rappelle cet analyste financier de formation.

Mais force est de constater que les porteurs de projet issus de la diaspora ivoirienne, restés trop longtemps éloignés de leur pays d’origine peuvent avoir le sentiment d’être en décalage avec la réalité du terrain.

« Ident