• harleymckenson

Top 20 des start-up innovantes à suivre de (très) près au Nigéria

Dernière mise à jour : 11 janv.


Le site d'information "CEO Afrique" a identifié une liste de 20 startups nigérianes les plus prometteuses qui aideront les fonds d’investissement et les business angels à investir plus sereinement. Ces pépites se distinguent par le fait qu’elles disposent d’un potentiel de croissance considérable et qu’elles soient en mesure de développer une plus forte rentabilité à moyen terme. Zoom sur l’innovation " made in Nigeria ".




La scène technologique nigériane est en pleine effervescence. Reconnue aux quatre coins du continent pour sa forte culture entrepreneuriale, la bouillante capitale économique du pays, Lagos — surnommée également " Yabacon Valley "— , est devenue un hub d’innovation technologique de premier plan, aux côtés de Cape Town, Johannesburg ( Afrique du Sud), Nairobi (Kenya) et le Caire (Égypte). Les investissements se sont multipliées dans les startups, au point que le paysage du capital-risque local est en train de se structurer plus solidement : Growth Capital Fund (CCHub), Spark Capital, LeadPath Nigeria, Lagos Angel Network (LAN) etc ... Mais, il convient de noter que les levées de fonds effectuées par la plupart des start-up nigérianes proviennent en grande partie d'investisseurs étrangers, ce qui constitue à un signe de l'attractivité de ce géant d’Afrique malgré les défis rencontrés par les entrepreneurs locaux et ceux liés à la pandémie du COVID-19.


Lire aussi : Palmarès des 25 meilleures villes d'Afrique où lancer sa startup

Il faut dire que le vivier de pépites entrepreneuriales ne cesse de s’étoffer, élargissant ainsi le champ des opportunités offertes aux fonds d’investissement et aux business angels : le dernier rapport du fonds de capital-risque Partech Africa indique que les jeunes pousses nigérianes ont levé davantage de capitaux l’année dernière (747 millions USD) que leurs homologues kenyanes (564 millions USD), égyptiennes (211 millions USD) ou sud-africaines (205 millions USD ) et se classent en tête du palmarès africain. Par ailleurs, le dynamisme du gigantesque marché intérieur, avec 200 millions d'habitants et l’existence d’une classe moyenne prospère en quête perpétuelle de nouvelles expériences d'achat, est en mesure de propulser potentiellement leurs résultats vers les sommets.