• harleymckenson

Les 6 plus grands secteurs porteurs de croissance pour investir au Nigeria

Dernière mise à jour : il y a 7 jours


Le Nigeria constitue un eldorado économique à conquérir. Toutefois il convient de bien identifier les secteurs d’activité les plus prometteurs avant de s’y implanter.

Chacune de ces opportunités d’investissement a fait l’objet d’ateliers dans le cadre du "Forum d’affaires Afrique du Sud / Nigeria" qui s’est tenu virtuellement le 6 Juillet dernier, organisé par Business France — l’agence chargée du développement international des entreprises françaises — et modéré par le journaliste Arnaud Fleury.

Le webzine CEO Afrique, qui a visionné cette e-conférence, a étudié ces secteurs qui pourraient témoigner d’une explosion de croissance dans les années à venir, sur la base des témoignages des panélistes.


Lagos, capitale économique du Nigeria



Il est impensable de songer à décrocher des parts de marché en Afrique sans prendre la peine de prospecter d'abord au Nigeria. 1ère économie du continent, pays le plus peuplé d’Afrique, un marché doté de 220 millions de consommateurs, une classe moyenne évaluée à près de 50 millions de personne etc .... : Autant d’atouts qui permettent de soutenir durablement la croissance des secteurs dits "classiques" et de l’industrie 4.0.


L’intensification des échanges de visite au plus haut niveau entre la France et le géant africain atteste un climat de confiance et de bonne entente . Après une visite effectuée courant Avril au Nigeria du ministre délégué en charge du Commerce extérieur et de l'Attractivité de la France, Franck Riester, un Conseil d’Affaires "France-Nigéria" s’est tenu le 28 juin au Château de Versailles, où se sont réunis des chefs d’entreprises de l’Hexagone et les capitaines d’industries les plus importants de cet État d’Afrique de l’Ouest. Mais en dépit des liens économiques historiques qui unissent les deux pays, on peut considérer sans exagération que la France est toujours en-dessous de son potentiel export vers le Nigeria, où les secteurs porteurs sont pléthoriques.


Première opportunité d’investissement mise en évidence : la Santé. Le Nigeria manque cruellement d'infrastructures sanitaires. Le Health Facility Registry (HFR) dénombre 41 000 établissements hospitaliers sur l’ensemble du territoire. Toutefois, il semblerait que les choses commencent à bouger.


« Actuellement, Egis accompagne la fondation privée Aliko Dangote dans une opération de réaménagement d’une partie de l’Hôpital Murtala Muhammad dans la ville de Kano, au Nord du Nigeria [ ... ]. Le groupe conçoit du design sur les bâtiments à construire et effectue le suivi des travaux » affirme Hans Herdenberger, directeur Régional Afrique du groupe d’ingénierie & conseil Egis, intervenant dans les domaines des transports, de la ville, du bâtiment, de l'industrie, de l'eau, de l'environnement et des services à la mobilité.


Pour sa part, Renaud Bauchamp, directeur général délégué du distributeur de produits pharmaceutiques Assene laborex, rapporte que le groupe Eurapharma — dont est issue la filiale Assene laborex — « possède une clinique au Nigéria , qui a été ouverte il y a près de cinq ans » . Et de poursuivre : « Pour l’instant, les entrepôts sont situés à Lagos et Port Harcourt. Mais on envisage d’en ouvrir à Abuja et Benin City ».