• Harley McKensonKenguéléwa

Émergence de l' Africapitalisme : entre business décomplexé et contribution à l'intérêt général

Dernière mise à jour : mai 16


Apparition d’une nouvelle génération de dirigeants d’entreprise, bouleversement du paysage du capital-risque, responsabilité sociale etc ... L’Africapitalisme se répand à un rythme soutenu sur le continent africain, tout en relevant le défi de la solidarité et du lien social, et s’affirme à l’heure actuelle comme une forme crédible d’organisation économique dans cette partie du monde. La montée des fonds d’investissement dans le capital des PME et des start-up africaines a permis d'engendrer des champions régionaux qui ont vu leurs résultats atteindre des sommets. Cependant, la crise mondiale liée à la pandémie de Covid 19 a brisé cette dynamique.

" Gouvernances, afri-capitalisme et soft power: la nouvelle donne africaine " : Tel a été le thème du webinaire, co-organisé par le journal " L'Opinion " et l’agence de communication " 35°Nord ", modéré par Nicolas Beytout et Philippe Perdrix, qui s’est tenu le mardi 6 octobre dernier. Il s’agit, là, d’un sujet auquel Léonce Yacé (Directeur Général de NSIA Banque Côte d'Ivoire), Vincent Le Guennou (Associé fondateur et co-PDG d'Emerging Capital Partners ECP), Anne-Laure Kiechel (Fondatrice de Global Sovereign Advisory, société de conseil aux États et aux Entreprises Publiques), Brice Chasles (Directeur Général Deloitte Afrique Francophone), Tidjane Thiam (Administrateur du groupe Kering, dans le secteur du luxe) et Rémy Rioux (Directeur général de l'Agence française de développement) ont tenté d’apporter des éléments d’explication et de compréhension. Le webzine CEO Afrique, qui a visionné cette e-conférence, vous relate les éléments les plus significatifs concernant les interventions des panélistes.