Classement PIB : quels sont les pays les plus riches d’Afrique ?

Dernière mise à jour : 17 nov.


Le webzine CEO Afrique dresse un tableau comparatif des PIB enregistrés en 2021 — sur la base des données publiées par la Banque mondiale — permettant de confronter les niveaux de richesse créée par les différents pays se trouvant sur le continent africain.



Le site d’information CEO Afrique propose une comparaison du niveau du PIB (produit intérieur brut) des cinquante-quatre pays africains. Pour rappel, cet indicateur de performance économique est calculé en tenant compte de la totalité de la production de biens et service générée par l’ensemble des acteurs économiques qui opèrent à l’intérieur d’un pays, que ce soit des entreprises nationales ou internationales. Les résultats publiés par la Banque mondiale relèvent désormais de l’ordinaire et n’étonneront donc moins que les années antérieures : Sans surprise, le Nigeria garde une longueur d'avance. Ce géant d’Afrique figure encore en tête du classement des pays ayant le PIB plus élevé sur le continent, soit 440,78 milliards de dollars, un montant exprimé en prix courants, c’est-à-dire tels qu'ils sont indiqués à une période donnée, en l’occurrence l’année 2021, sans correction en fonction de l’inflation.


 

Lire aussi : Le Nigeria : un Eldorado économique, au défi de ses fragilités structurelles

 

Le trio de tête n’a, lui aussi, pas changé avec, dans l'ordre, le Nigeria, l’Afrique du Sud (419,95 milliards $US) et l’Égypte (404,14 milliards $US). Plus clairement, cet ensemble représente plus de 45 % du PIB total du continent. Le Maroc arrive pour sa part en cinquième position, avec un PIB qui s’élève à 132,73 milliards $US.


En bas du tableau, le Liberia, la République centrafricaine et la Guinée-Bissau font partie des pays ayant produit le moins de richesses sur le continent africain, avec respectivement 3,49 milliards $US, 2,52 milliards $US et 1,64 milliard $US.


Si l'on analyse plus précisément à l’échelle des sous-régions, on relève que les disparités en matière de production de richesse demeurent fortes. Par ordre d’importance, les économies qui pèsent le plus sont concentrées tout d’abord en Afrique du Nord (801,8 milliards), ensuite en Afrique de l’Ouest (725,54 milliards $US, une somme de valeurs ajoutées alimentée, il est vrai, en grande partie par le seul Nigeria) et dans un groupe formé par l’Afrique australe & les pays de l’Océan indien (634,41 milliards $US). L’Afrique centrale est à la traîne (156,56 milliards $US), la part de la somme des richesses produites étant très faible dans le PIB de l’ensemble du continent.



Dans la même lignée de pensée, au cas où l’on constituerait un Top 10 en procédant à une analyse pays par pays, l’étude distinguerait l’Afrique du Nord et l’Afrique de l’Ouest qui, chacune, placeraient 3 pays dans ce classement (d’une part, l’Égypte, l’Algérie et le Maroc ; d’autre part, le Nigeria, le Ghana, et la Côte d’Ivoire), tandis que l’Afrique australe (Afrique du Sud, Angola) et l’Afrique de l’Est (Éthiopie, Kenya) n’en aligneraient que 2, de part et d'autre.


Le webzine CEO Afrique s’est également intéressé aux taux de croissance enregistrés en 2021. Mise à part la Libye qui a connu un taux de croissance de 31,4% — mais dont l’économie nationale est toujours aux prises avec un contexte politique très instable — , c’est le Botswana qui reçoit la palme avec une progression de 11,4 %, soit près de deux fois et demi plus que la moyenne africaine, dans la partie subsaharienne. En hausse également le Rwanda (10,9 %), le Kenya (7,5%), Eswatini (7,4%), le Maroc (7,4%), ainsi que le Cap-Vert et la Côte d’Ivoire (7%). En revanche, d’autres États ont enregistré un taux d'évolution négatif au cours de la même année, à l’instar du Congo-Brazzaville (-3,5%), le Tchad (-1,2%) et la Guinée équatoriale (-0.9%). De leur côté, quelques nations ont vu leur taux de croissance proche du degré zéro, comme le Soudan (0,1%), l’Angola (0,7%) et la Centrafrique (0,9%). Pour leur part, certains pays ont connu une situation intermédiaire, pour se situer au niveau de la moyenne observée en Afrique subsaharienne (4,1%), à l’image du Liberia et de l’Île Maurice (4%), la Tanzanie et Djibouti (4,3%), ainsi que Madagascar (4,4%).


Il y a toutefois lieu de signaler que les comparaisons de niveau de production de richesses à l’échelle continentale nécessitent de faire des interprétations justes et raisonnables. Tout d’abord, à travers le PIB, se pose légitimement la question de la notion de puissance économique, mettant en exergue par la même occasion le décalage existant entre le statut de "première puissance économique d’Afrique" conféré au Nigeria et la place réelle que ce dernier joue dans l’économie mondiale. Si la production économique de cet État d’Afrique de l’Ouest l’emporte effectivement sur celle de l’Afrique du Sud, c’est plutôt la Nation Arc-en-Ciel, membre des BRICS (Brazil, Russia, India, China, South Africa) qui dispose véritablement d’une économie pleinement diversifiée et compétitive, dotée d’un tissu industriel dense et de l’écosystème technologique le plus dynamique du continent.

 

Lire aussi : L'Afrique du Sud, un géant économique qui garde son aura auprès des investisseurs

 

Par ailleurs, si le PIB permet de déterminer l’activité économique d’un pays, force est de reconnaître que la mesure de cette richesse produite ne tient pas en compte d’autres critères tels que, par exemple, la répartition réelle de la masse de revenus ou la mise en exergue d’éléments de preuve qui permettraient une évaluation de la croissance escomptée, c’est-à-dire une croissance inclusive et génératrice d'emplois. Cela fausse donc la perception même de ce que l’on doit se faire du développement en Afrique, un continent où règnent des formes d’inégalités, d’exclusion et de marginalisation sociales extrêmes.


Découvrez ci-dessous dans ce dossier le classement complet des pays les plus riches d’Afrique (NB : À noter que les données chiffrées inhérentes à l’année 2020 révèlent les effets de la pandémie de Covid-19 sur l’économie. La plupart des États ont accusé, de ce fait, une baisse de leur PIB par rapport à 2019).



 

Par Harley McKenson-Kenguéléwa

 

Tags :

classement pib afrique 2022 , classement des pays les plus riches d'afrique 2022 , les 30 pays les plus riches d'afrique 2022 , les 10 pays les plus riches d'afrique en 2022 , quels sont les 20 pays les plus développés en afrique ? , les 20 pays les plus riches d'afrique 2022, les pays les plus developpé d'afrique de l'ouest 2022 , classement pib afrique 2021, faire des affaires en Afrique ; investir en Afrique ; start-up africaines ; s’implanter en Afrique , actualité économique africaine , lever des fonds Afrique , financement projet Afrique ; créer son entreprise en Afrique ; convaincre investisseurs , leadership , s'implanter en Tunisie , s'implanter au Kenya , s'implanter en Côte d’Ivoire , agence centrafricaine pour les investissements internationaux , entrepreneur africain , entrepreneur Afrique , commerce africain , opportunités d'affaires en Afrique , la Bourse des valeurs, une alternative attrayante pour le financement des PME & startups , investir en Afrique du Sud , actualité africaine , milliardaires africains , investir au senegal , rcep , investir en algerie , pays émergents ,

48 vues
© Copyright