Start-up africaines : la course aux levées de fonds bat son plein

Dernière mise à jour : 27 juil.


Les jeunes pousses innovantes africaines ont de bonnes raisons de garder le sourire : Les capital-risqueurs, les business angels et les fonds d'amorçage sont actuellement en train de leur ouvrir largement le portefeuille. Le webzine CEO Afrique décrypte les tendances du marché, sur la base des rapports établis par la plateforme de données MAGNiTT .




Le capital-investissement en Afrique tourne a plein régime ! Le record des précédentes levées de fonds des startups de 2021, déjà relativement exceptionnel pour le continent, pourrait être battu en fin d’année ; c'est en tous cas ce qui semble être le sentiment général de la société de conseil MAGNiTT, focalisée notamment sur la région MENA [ en anglais "Middle East and North Africa", NDLR ] et l’Afrique subsaharienne.


Ainsi, au premier trimestre de cette année 2022, PIE, un cabinet de conseil en fusions et acquisitions — fondé par l’Égyptien Mohamed Aboulnaga — compte amplifier sa croissance avec l’acquisition de EXITS , une marketplace destinée aux ventes & aux achats de sites Internet et d’applications web entre particuliers ou chefs d’entreprises.


Pylon, une plateforme logicielle de gestion des services publics — dédiée aux fournisseurs d'eau et d’électricité — annonce avoir levé 19 millions de dollars. De bonnes fées du capital-investissement nommées Endure Capital, Cathexis Ventures, Khwarizmi Ventures, Loftyinc Ventures et Y Combinator se sont penchées sur le berceau de cette pépite tech égyptienne.

Vous souhaitez en lire plus ?

Abonnez-vous à www.ceoafrique.com pour continuer à lire ce post exclusif.

S'abonner
© Copyright