top of page

Gara Store : les ambitions du nouveau "Google Play Store" africain

Dernière mise à jour : 30 déc. 2023


Cette boutique en ligne d’applications conçue par Teddy Kossoko connaît un démarrage convaincant. Sa force : avoir su contourner l’épineuse problématique de l’inclusion financière sur le continent africain, prenant ainsi le contre-pied des tendances du secteur au niveau mondial. Le webzine CEO Afrique est allé à la rencontre de ce jeune geek.

Crédit photo : ©Gara Store



Il va sans dire que c’est une initiative encore très largement méconnue dans un bon nombre de pays d’Afrique, mais que les débuts prometteurs méritent dorénavant que l’on s’y intéresse de près à l'intérieur même de leurs propres frontières. Alors que les magasins d’applis alternatifs à l’App Store et à Google Play se multiplient tous azimuts à travers la planète, Gara Store, quant à lui, ressemble au premier abord à un ovni brusquement apparu dans un marché pesant déjà plusieurs milliards de dollars et très largement dominé par un duopole que forment Google et Apple.


Certes, Gara Store offre des services tout ce qu’il y a de plus classique : donner la possibilité aux utilisateurs de télécharger par exemple des jeux mobiles, des e-books, des antivirus, des utilitaires de bureautique, des logiciels de messagerie professionnelle ou des applications qui permettent de suivre l’actualité africaine et internationale. « Afin de rendre optimal notre stratégie de distribution à travers l’Afrique, nous avons fait le choix de mettre tout d’abord un focus sur les jeux mobiles et les livres numériques » concède son concepteur, Teddy Kossoko.


Mais à la différence des solutions actuelles résolument orientées vers des opérations de paiement sans espèces, Gara Store cherche au contraire à simplifier la vie des acheteurs basés en Afrique, qui peuvent se connecter à ce magasin d’applications et effectuer leur paiement en choisissant le cash. Pourtant, le pari pouvait sembler audacieux, voire très risqué. Les détracteurs ardents de cette solution auraient été tentés de pointer du doigt le culot monstre de vouloir partir à l’assaut des forteresses Google et Apple, en faisant front à "Google Play Store" ou App Store sur le marché africain. Toutefois, les ambitions du fondateur de la société éponyme "Gara", Teddy Kossoko — natif de Bangui en Centrafrique, dont le siège social est situé à Toulouse, en France — , ne sont pas hors de portée, ce dernier ne faisant que remplir un vide et répondre à la réalité d’aujourd'hui, celle d’un continent où l’argent liquide reste roi.


« Gara Store a été conçu pour s’ériger en une porte d'entrée vers l'Afrique, et surtout favoriser la monétisation des contenus dans les 54 pays existants. Il contient déjà un catalogue de 6000 applications, jeux et BDs. Le déploiement de cette marketplace va permettre aux développeurs, résidant ou non sur le continent africain, de générer enfin beaucoup d’argent [ ... ]. Cela nous a semblé primordial de proposer une solution permettant à quiconque, muni par exemple d’une pièce de 100 Francs CFA , d’acheter un jeu, de télécharger une application, à partir de notre plateforme » explique Teddy Kossoko


Vous souhaitez en lire plus ?

Abonnez-vous à ceoafrique.com pour continuer à lire ce post exclusif.

S'abonner
315 vues
© Copyright
bottom of page