top of page

Environnement des affaires en Afrique : Quelles perspectives pour les entreprises en 2023 ?

Dernière mise à jour : 30 déc. 2023


Le baromètre des affaires en Afrique, publié chaque année par le Conseil Français des Investisseurs en Afrique (CIAN) en partenariat avec le quotidien "l'Opinion", permet d'analyser la conjoncture économique et les perspectives d'investissement sur le continent africain. Sandrine Sorieul, directrice générale du CIAN a donc décrypté les principales conclusions de ce rapport lors du "Forum Afrique CIAN 2023". Un événement auquel le webzine CEO Afrique a assisté en distanciel.


Lagos, capitale économique du Nigeria



Le CIAN (Conseil français des Investisseurs en Afrique) a communiqué son dernier baromètre portant sur la conjoncture et l'environnement des affaires en Afrique, lors de l’édition 2023 du Forum Afrique du CIAN "Business avec l'Afrique : l'heure du New Deal" qui s’est tenu le 18 Avril dernier, au Novotel Paris centre Tour Eiffel. En effet, la connaissance du climat des affaires sur le continent constitue un élément crucial pour les entreprises qui cherchent à investir et à se développer dans cette région du monde en pleine expansion.


« Nous sommes particulièrement fiers de poursuivre la publication du baromètre des affaires du CIAN, dont la première édition a démarré il y a 33 ans, d'autant plus que certains acteurs, tels que la Banque mondiale, ont décidé d'arrêter la production de leur propre baromètre [ ... ]. Cette enquête consiste à interroger 800 entreprises filiales de groupes internationaux établis en Afrique, et nous recueillons des informations précieuses sur le climat des affaires. Il est essentiel pour les entreprises de connaître l'environnement économique et de suivre la performance de leurs pairs. Nous collectons ainsi des données sur leur rentabilité, leur niveau d'investissement, ainsi que leur perception des risques tels que les impayés. Ces informations sont cruciales pour permettre aux entreprises de mieux appréhender les enjeux économiques en Afrique » explique Étienne Giros, président du CIAN (Conseil Français des Investisseurs en Afrique).


 
 

Tout d’abord, la bonne tenue des entreprises appuie cette assertion selon laquelle l'Afrique constitue dorénavant un relais de croissance pour les sociétés en raison de son potentiel économique.


« 58 % des entreprises ont annoncé une croissance de leur chiffre d'affaires pour l'année 2022. Cette enquête, réalisée en fin d'année par le "CIAN, révèle que les entreprises ont déjà une idée claire de leurs résultats financiers futurs. La profitabilité était à un niveau élevé avant la période COVID 19, avec plus de 3 entreprises sur 4 dans le pays concerné qui attendront l'équilibre ou seront bénéficiaires » rapporte Sandrine Sorieul, directrice générale du CIAN.


Vous souhaitez en lire plus ?

Abonnez-vous à ceoafrique.com pour continuer à lire ce post exclusif.

S'abonner
56 vues
© Copyright
bottom of page