• Harley McKenson-Kenguéléwa

Les 12 passeports les plus puissants d’Afrique

Mis à jour : mai 16


Pour parcourir aisément la planète sans avoir à subir les contraintes d’ordre administratif, les ressortissants du Lesotho ou de l’eSwatini (Swaziland) sont à titre d’exemple plus avantagés que les citoyens originaire de Centrafrique ou du Liberia ... A partir des travaux établis en 2018 par le cabinet anglo-saxon de conseil en citoyenneté Henley & Partners, CEO Afrique a dressé son propre classement du Top 12 des passeports africains qui procurent un accès à de nombreux pays du globe sans obtenir un visa.

D'une manière générale, force est de constater que la majorité des voyageurs africains doivent accomplir des formalités aux exigeances strictes pour entrer dans d’autres Etats du continent. Paradoxalement, ces restrictions ne sont pas poussées à l’extrême pour Les ressorissants européens, nord-américains ou asiatiques qui souhaitent se rendre en Afrique .

Les 12 passeports les plus puissants d’Afrique

Chaque année, le Henley Passport Index compare les passeports de diverses nationalités à travers le monde sur la base d'informations recueillies auprès de l’association internationale du transport aérien (en anglais : International Air Transport Association, ou IATA). Forbes Afrique a analysé ces données pour découvrir la puissance des passeports à l'échelle du continent et au niveau international et d’en faire un classement africain. Un passeport est considéré comme « puissant » lorsqu’il confère à son détenteur la possibilité de visiter un nombre important de pays sans avoir la nécessité de se prémunir d’un visa d’entrée.

Trois pays classés 8ème ex-æquo

Les Tanzaniens, comme les Zambiens et les Gambiens avec qui ils partagent la 10e place ex-æquo, ont la possibilité de se rendre dans 68 pays sans visa à travers le monde, dont respectivement 16, 15 et 23 États africains.

Trois pays classés 7ème ex-æquo

Les Kényans, les Malawites et les Swazilandais peuvent tous trois visiter 71 pays sans visa, dont respectivement 16, 14 et 15 États africains.

6ème