• Harley McKenson-Kenguéléwa

Stéphanie Koffi, la nouvelle impératrice des épices africaines à la conquête de la planète

Mis à jour : juin 6


Avec ses poivres haut de gamme issus des baies situées dans le village de Tipadipa en Côte d’Ivoire, cette dynamique trentenaire déploie toute son énergie pour pouvoir donner le moment venu une touche de luxe aux spécialités culinaires des établissements gastronomiques les plus côtés du moment et régaler ainsi les papilles de millions de fins gourmets à travers le monde. Mais cette ambitieuse ne compte pas s’arrêter là .

" CEO Afrique " est allé à la rencontre de cette femme d'exception .


Crédit photo : ©Stéphanie Koffi

« Tenez, voici pour vous des échantillons de poivre " Patience " et de tisane " Akantea" issus de Côte d’Ivoire » . A peine le temps de se dire bonjour et de s’installer à notre table que la cheffe d’entreprise que je dois interviewer à l’intérieur d’un prestigieux café-restaurant situé près du Trocadéro, a déjà déballé devant moi l’ensemble de ses épices et ses plantes odorantes, telle une responsable de développement local qui promeut avec un enthousiasme démesuré les produits du terroir dans son pays.

Cette entrevue, qui s’est déroulée il y a plusieurs mois, est la résultante d’une chaude recommandation émanant de Hermann Christian Kouassi, gérant de la non moins désormais célèbre structure d’accompagnement Incub’Ivoir, alors que je m’évertuais à préparer hâtivement un voyage important à Bangui, en Centrafrique, planifié une dizaine de jours plus tard.


«  [ … ] Tu dois absolument la rencontrer avant de partir en voyage, insiste le dirigeant de cet incubateur, dans ma messagerie . Elle se trouve actuellement sur Paris » .


Piqué par la curiosité, je sollicite donc une interview auprès de cette interlocutrice-mystère , dont les extraits ont permis d’étayer ce présent article dans les colonnes site d’information ‘ CEO Afrique ’, et je dois dire que le jeu en valait la chandelle : je découvre une personne pleine de vitalité, dotée d’un débit de parole presque rapide, laissant présager qu’elle veut absolument – et très vite – changer le monde à travers son projet entrepreneurial .


Retenez bien le nom de cette étoile montante de l’agrobusiness : Stéphanie Marie-Ange Adjoua Koffi, " Phany " pour les amis et proches, une jeune businesswoman ivoirienne de 30 ans fondatrice de l’ épicerie " La fine sélection d’Adjoua ", " les Gourmets de Phany " et " Holly Bzzz ". Elle s’est auto-baptisée " Chasseuse de produits d’exception d’Afrique " . Le titre de " dénicheuse " pourrait également convenir à cette amatrice de bonne chère que tout l’univers de la gastronomie voudra bientôt s’arracher et le fait de l’avoir à ses côtés deviendra à coup sur un passeport commercial pour les restaurants étoilés et les traiteurs haut de gamme du monde entier. À son tableau de chasse, les marques Lady Melzah (poivre), Akantea ( tisane ) et Mlle Adjoua ( produits cosmétiques). Plus singulièrement, le Poivre "Patience" de Tipadipa de Lady Melzah lui a valu d’être médaillée d’argent au concours des Épicures de l’épicerie fine en 2019 et lauréate au 2nd Prix de l'innovation SAGASDOM- Francophonie 2019.

« Être récompensée par les professionnels de l’épicerie fine, c’est la confirmation que je suis sur la bonne voie [ … ] » se réjouit la jeune femme .


Deux distinctions qui pourraient se transformer très vite en jackpot, D’autant plus que ses marques arrivent à un moment où les adeptes du tout raffiné, composés essentiellement de la bourgeoisie hexagonale et des gens fortunés issus de la diaspora africaine, veulent absolument sortir des sentiers battus et recherchent de l’exclusif, des produits alimentaires pour l’essentiel, conçus à partir d’un savoir-faire indéniable.


L’ascension fulgurante de Stéphanie Koffi n’a surpris personne. Les uns comme les autres savent que ces trophées récompensent des années de travail acharné.