• Harley McKensonKenguéléwa

Les startups africaines face aux enjeux du Big Data

Dernière mise à jour : août 20


Le Big Data constitue clairement un enjeu vital pour les entreprises du monde entier. Alors que pratiquement toutes les sociétés à travers la planète s’attellent à collecter des données, les analyser, les valoriser et les exploiter sous forme d’information d’aide à la décision afin de gagner des parts de marché dans ce contexte de mondialisation, les startups africaines peinent à suivent le mouvement, faute de moyens ou d’infrastructures adéquates.

" Les startups africaines à l’ère de la data : pourquoi s’appuyer sur l’analyse de données lors du processus d'internationalisation ? " : Tel a été le thème du webinaire organisé le 8 avril dernier par le Sommet Emerging Valley, auquel ont participé Aïda Ndiaye (Public Policy Manager chez Facebook), Birame Sock (Fondatrice de Kweli & "Founder 5"), Serigne Fall (Responsable du pôle "Digital Growth" chez Looka), Idriss Marcial Monthe Djombissie (CEO de Cinetpay) et Dario Giuliani (Directeur de Briter Bridges) ; modéré par Cathy Sall (Conseillère Adjointe de Programme, International Trade Centre).

Cette e-conférence, que le webzine CEO Afrique a visionné, a été l’occasion d’échanges des regards croisés entre experts et dirigeants d’entreprise sur les problématiques de la disponibilité des données à travers le continent africain et les pistes de réflexion pour que le big data permet à ces jeunes pousses de passer le cap de l’internationalisation dans de meilleures conditions.