• Harley McKenson-Kenguéléwa

Casablanca, une destination d’affaires star qui se réinvente

Mis à jour : mai 17

Casablanca, capitale économique du Maroc a su se différencier de la plupart des grandes métropoles africaines, avec une offre attractive proposant une diversité d’infrastructures orientées " business " et un climat privilégié propice aux rencontres professionnelles.

crédit photo : ©Casa Anfa

Créer des opportunités, approcher les leaders d’opinion, transmettre et partager son expertise, réseauter, prospecter etc ... : La quatrième édition des Rencontres Africa ouvrira ses portes à partir du 21 Octobre 2019 au Centre International de Conférences Mohammed VI à Skhirat au Maroc et attend impatiemment ses visiteurs ! En attendant, la plateforme d’information CEO Afrique, partenaire associé Média de cet événement, vous offre, le temps de quelques minutes de lecture, un panorama unique sur une autre ville située à une soixantaine de kilomètres de cette cité balnéaire : Casablanca, destination particulièrement privilégiée par les investisseurs internationaux, confirme sa place parmi les grandes villes d’afrique disposant de nombreux atouts qui permettent d’accueillir les évènements business tout au long de l’année et qui répondent précisément aux nouvelles attentes des voyageurs d’affaires.

Accès aux compétences et capacité d’innovation

Plus de cinq millions d’habitants et une contribution à hauteur de 32% au PIB, à l'échelle de la région Casablanca-Settat (selon une note du Haut Commissariat au Plan relative aux comptes régionaux), soit un PIB supérieur à ceux de l’Ouganda ou la Zambie ! Casablanca et sa région représentent bien plus qu’une simple agglomération : elles constituent le vrai gros poumon économique, regorgent à coup sûr le plus grande nombre d’entreprises pourvoyeuses d’emplois hautement qualifiés dans le royaume et possèdent de ce fait toutes les caractéristiques d’une métropole au niveau des standards internationaux, en matière de climat des affaires . Rien d’étonnant à ce qu’investisseurs et entrepreneurs de toutes les régions du monde y débarquent pour développer leur activité. Cette ruée vers la " City " est d’autant plus importante pour la communauté French Tech locale créée au courant du mois du Juillet 2019, dont l’objectif est de connecter la ville à d’autres écosystèmes numériques du monde et d’accompagner l'émergence de nouveaux champions nationaux.

Lire aussi : Les 25 meilleures villes d'Afrique où il fait bon de lancer sa start-up

Les profils d’ingénieurs IT étant les plus courtisés par les employeurs à Casablanca selon les cabinets de recrutement, on peut considérer que les secteurs d’activité à forte valeur technologique apparaissent aujourd’hui comme faisant partie des principaux pôles de croissance, la métropole se voyant ainsi comme l’un des épicentres de l’économie numérique et centres névralgiques de la Recherche & Développement ( LPRI : Laboratoire Pluridisciplinaire de la Recherche et de l'Innovation ...) aux côté de Rabat ( SmarTiLAB ... ) ou Marrakech (Moroccan Foundation for advanced science, innovation and research ... ), villes majeurs d’un pays qui se hisse à la première place en Afrique en terme de nombre de chercheurs (35000), si l’on se réfère au dernier rapport de l’Unesco évaluant l’investissement des pays dans la R&D, et au troisième rang des nations les plus innovantes sur le continent derrière l’Afrique du Sud, d'après l’édition 2019 de l’Indice mondial de l’innovation.

Les investissements dédiés à la R & D sont systématiquement scrutés à la loupe, compte tenu du fait que ceux sont eux qui dévoilent la capacité d’une ville à alimenter en permanence un vivier de talents de très haute qualité, animés de l’esprit de créativité, d’innovation et d’entreprise.

Article connexe :