• Harley McKenson-Kenguéléwa

Ces PME françaises qui ont réussi en Afrique : les clés de leur succès

Mis à jour : mai 16

Contrairement aux idées reçues, un bon nombre d'entreprises françaises arrivent à tirer leur épingle du jeu en Afrique, malgré la montée en puissance d’autres acteurs issus des pays émergents qui font jouer pleinement leurs avantages comparatifs dans cette partie du monde.

Pour mieux comprendre quels principaux facteurs distinguent ces sociétés cheffes de file, la Banque Publique d'investissement BPI France a organisé une conférence intitulée " French Fab : exemples de réussites africaines " , modérée par Pedro Novo, qui s’est tenue le 1er Octobre dernier depuis l'AccorArena Paris dans le cadre du salon Big 2020.

La preuve par l'exemple : Adeline Lescanne-Gautier et Vincent Faujour, dirigeants de PME devenues des multinationales florissantes, qui ont su éviter les pièges et embûches lors de leur implantation sur le continent africain, ont livré les clés de leur réussite. Le webzine CEO Afrique, qui a visionné la conférence, vous rapporte leur témoignage.




« Des milliers d’entreprises réussissent à l’export en Afrique. [ ... ]. Notre économie ne peut rebondir et retrouver une forte prospérité qu’en se déployant à l’international, et notamment sur ce continent, du fait de notre histoire commune, de notre proximité et de ses potentialités. On a envie de s’y implanter dans une démarche gagnant-gagnant et inclusive. Pour nous, l’Afrique, c’est stratégique et prioritaire. Et les pouvoirs publics vont amplifier cela ! [ ... ] » .


Les déclarations de Franck Riester, ministre délégué auprès du ministre de l'Europe et des Affaires étrangères, chargé du Commerce extérieur et de l'Attractivité, prononcées à l'AccorArena Paris lors de la conférence dédiée aux réussites françaises en Afrique, illustrent bien la diplomatie économique proactive, voulue et déployée par la France, avec une priorité forte vers cette région du monde, où d’autres États tels que la Chine, la Turquie, l’Inde, la Russie ou le Brésil affichent également des ambitions commerciales très élevées.


Pour se développer demain, les PME françaises ne peuvent plus se restreindre aux seules perspectives du marché intérieur. L’Afrique est désormais présentée comme la " Nouvelle Frontière XXIe siècle ". Un bon nombre de pays, parmi lesquels le Nigéria, l’Égypte, le Kenya, la Côte d’Ivoire, le Sénégal, le Ghana ou la Tanzanie, offrent des opportunités alléchantes. L’Hexagone peut compter sur son vivier de pépites positionnées sur des secteurs de pointe et d’autres filières porteuses. Toutefois, les marchés africains doivent être abordés avec un niveau d'exigence plus élevé que celui imposé en France.


Lire aussi : Investir en Afrique : Comment bâtir une stratégie d'investissement gagnante ?


Posséder un savoir-faire de classe mondiale

Face à leurs homologues américains, chinois, japonais ou allemands, les entreprises françaises ont trôné sur la plus haute marche de podiums planétaires, que ce soit sur les plans technologique, industriel ou artisanal, et continuent à réaliser des prouesses dans plusieurs domaines: l’aéronautique, le nucléaire, la distribution de l’eau, les assurances, le BTP, les hypermarchés etc ...  À l’ombre des mastodontes, d’autres sociétés très qualifiées ne sont pas reste, à l’instar du groupe Piriou, capable de tenir la dragée haute aux géants qui opèrent dans son secteur. Créée en 1965, cette entreprise, basée à Concarneau dans le Finistère, est spécialisée dans la construction et la réparation navale. Son expertise pointue lui a permis de collaborer avec la Marine nationale française et mis en œuvre plusieurs projets de développement à l’international, notamment en Algérie, à l’Île Maurice, au Vietnam, en Pologne et en Argentine.