• Harley McKenson-Kenguéléwa

Savoir-Vivre : Comment Se Comporter lors d'un Déjeuner d'Affaires

Mis à jour : mai 16



Les pratiques et usages dans le monde des affaires font qu’il est fortement recommandé d’inviter un client, un fournisseur ou un investisseur potentiel au restaurant pour parler Business. Les patrons de start-up doivent considérer cette façon conviviale de se réunir dans le cadre du travail comme un exercice périlleux, car la moindre maladresse de leur part – comme l’annulation du déjeuner à la dernier minute, le fait de se comporter comme un rustre à table ou engager les mauvais sujets de conversation – peut s’avérer fatal et diminuer leur chances d’obtenir un important contrat.

Le savoir-vivre en affaires est un atout majeur. Vous auriez tort, en votre qualité d’entrepreneur, de prendre cela à la légère. Il vous appartient donc de connaître la liste des règles de politesse à respecter :



Les codes de bonne conduite débutent dès la prise de contact téléphonique


Lorsque vous téléphonez à une relation d’affaires, déclinez votre identité – votre prénom, votre nom et la dénomination sociale de votre start-up – avant que votre interlocuteur ne vous le réclame et proposez un déjeuner d’affaires en spécifiant de manière brève le but de la rencontre. Une fois la conversation terminée, rédigez un mail de confirmation dans lequel vous mentionnez le nom du restaurant, l’adresse postale, les modalités de stationnement de votre véhicule, la date et l’heure du rendez-vous. N’omettez pas d’y inclure les coordonnées téléphoniques du restaurant et votre numéro de portable. Si votre invité ne dispose pas d’un bon sens de l’orientation, il vous sollicitera pour se laisser guider par téléphone.

Évoquez à nouveau l’objectif de la rencontre dans votre courriel sans trop préciser les points cruciaux que vous développerez plus tard au cours du repas.



Adaptez-vous aux goûts culinaires de votre invité


Menez une enquête sur les préférences culinaires de votre convive avant d’organiser un rendez-vous, quitte à contacter son assistant (e). Soyez certain que les choses prendront une mauvaise tournure si vous retenez un restaurant à viande alors que vous vous rendez compte tardivement qu’il est adepte du végétarisme.

Vous avez la possibilité de réserver une table soit dans un établissement proche de son lieu de travail ou dans un restaurant réputé pour la qualité de son service, auprès duquel vous avez vos habitudes.

Abstenez-vous d’organiser votre déjeuner d’affaires dans un endroit où il est difficile pour le propriétaire de gérer des clients qui font trop de bruit. Les tables trop rapprochées les unes des autres ne favorisent pas non plus les échanges d’informations à caractère confidentiel.


Effectuez une reconnaissance des lieux


Bien au-delà du seul domaine de la ponctualité, il est vivement recommandé de vous présenter au restaurant une vingtaine de minutes avant votre hôte afin de prendre connaissance de l’état des lieux et, le cas échéant, faites savoir poliment au gérant ou au serveur que vous souhaitez changer de table, à l’abri des regards indiscrets ou à l’écart d’autres relations, connaissances et amis assis à une table juxtaposée à la vôtre.

Si vous envisagez de régler d’avance l’addition, vous devez arranger avec eux pour définir les modalités de paiement lors de la présentation de la note : la facture est envoyée directement à votre startup, ou bien vous réglez en toute discrétion en espèces ou par carte bancaire.

Il est préférable d’éteindre complètement votre téléphone portable juste avant de rentrer dans le restaurant. Vous éviterez par la suite de l’exposer sur la table ou de le mettre en mode silencieux de telle sorte que vous puissiez vérifier les notifications concernant l’arrivée de nouveaux messages. Dans le cas contraire, votre interlocuteur aura le sentiment que vous ne respectez pas sa présence et que le rendez-vous ne revêt aucune importance.


Faites une première bonne impression