top of page

Les start-up africaines continuent d’enchaîner les levées de fonds

Dernière mise à jour : 9 mai


Le capital-risque reste sur une pente ascendante pour le financement du développement des start-up africaines, selon la dernière étude publiée par Partech Africa.




Les impressions du secteur se confirment : L'argent continue d'affluer massivement dans l’African Tech. Les start-up africaines ont levé un total de 6,5 milliards de dollars à travers 764 tours de table, au courant de l’année 2022, sans conteste la meilleure période de toutes. Ce montant, historique, marque une croissance de plus 8% par rapport à l'année précédente, ce qui n'avait jamais été vu dans cette partie du monde. Un dynamisme en décalage avec le contexte international marqué par la crise liée à la pandémie de Covid-19 et le conflit russo-ukrainien.


Ces chiffres publiés par Partech Africa, le fonds de capital-risque dédié aux startups technologiques africaines, constituent l’un des principaux bilans indicatifs concernant le financement de ces jeunes pousses du continent.


« Notre rapport a révélé que l’écosystème tech africain a fait preuve d'une grande résilience » a expliqué, par voie de communiqué, Tidjane Deme, General Partner chez Partech. De son côté, son collègue Cyril Collon fait part du fait que « la méthodologie est restée en grande partie inchangée et le rapport est donc en mesure de fournir un aperçu de la façon dont le continent africain a évolué au fil des années ».

Vous souhaitez en lire plus ?

Abonnez-vous à ceoafrique.com pour continuer à lire ce post exclusif.

Comments

Couldn’t Load Comments
It looks like there was a technical problem. Try reconnecting or refreshing the page.
© Copyright
bottom of page