• Harley McKensonKenguéléwa

Le Kenya, nouvel eldorado pour investisseurs, entrepreneurs et startups

Dernière mise à jour : juil. 21

" Business as usual " reste, aujourd'hui encore, le mot d'ordre du Kenya, malgré le ralentissement de la croissance mondiale. Secoué par la pandémie de Covid-19 tout comme les autres pays à travers le monde, cet État d’Afrique de l’Est continue à puiser son énergie dans les forces de son écosystème entrepreneurial et d’innovation et, plus que tout autre sur le continent Africain, déploie des efforts incommensurables sur la scène internationale pour démontrer sa résilience, estimant que la vie économique doit reprendre ses droits. Le président Uhuru Kenyatta a eu l’occasion de mettre en lumière les opportunités considérables d’investissements au Kenya et d’analyser les enjeux pour les entreprises françaises au cours de la séance inaugurale de la 6e édition de BpiFrance Inno Generation (BIG) qui s’est tenue le 1er Octobre dernier depuis l'Accor Arena Paris. Betty Chemutai Maina, ministre de l'Industrialisation, du Commerce et du développement des entreprises, Richard Ngatia, président de la Chambre de commerce et d'industrie kenyane (KNCCI) et Moses Ikiara, directeur de l’agence de promotion des investissements KenInvest (Kenya Investment Authority) , sont intervenus le même jour, toujours dans le cadre du " BIG2020 " lors d’une conférence intitulée " Investir au Kenya, Terre d’Attractivités ".

Le Webzine CEO Afrique, qui a visionné en ligne cet événement, en a profité pour mettre en exergue les atouts de ce pays, étayés par les éléments les plus significatifs, tirés des interventions des panélistes.