top of page

Financement : Avec le fonds "Fuzé", Digital Africa veut propulser les start-up africaines

Dernière mise à jour : 9 mai


Le dispositif d’investissement "Fuzé" a pour vocation d’entrer au capital des start-up technologiques en pré-amorçage. C’est ce qu’a indiqué Ayoub Fathi, program manager chez Digital Africa, lors d’une session d’information en ligne qui s’est tenue le 9 Mars dernier. Un événement digital auquel le webzine CEO Afrique a assisté.




Digital Africa veut en finir avec les fortes disparités en matière de financement, dont souffre l’univers de l’African Tech, comme le rappelle très justement le dernier rapport publié par Partech Africa, le fonds de capital-risque dédié aux startups technologiques africaines. Le "Big Four" (Nigeria, Afrique du Sud, Égypte et Kenya) concentre effectivement, à lui tout seul, 72% des investissements réalisés dans ce domaine en 2022, les pays d’Afrique francophone étant relégués au second plan. En élargissant le spectre aux écosystèmes entrepreneuriaux, certains besoins et insuffisances subsistent également au niveau de l'offre d'accompagnement aux porteurs de projet, toujours dans la sphère francophone. « Les écosystèmes francophones du continent africain sont mal desservis ; ils n’ont pas suffisamment accès à des opportunités de financement ou d’accompagnement par le biais d’incubateurs ou d’accélérateurs [ ... ] » précise Ayoub Fathi.


 
 

Cette partie du monde ne manque pourtant pas d’atouts, avec notamment une accélération de la transformation numérique qui a engendré un changement par rapport aux usages et tendances technologiques en termes de consommation, offrant dorénavant des services inédits en lien étroit avec l’innovation et créant de ce fait de gigantesques opportunités de croissance.


La qualité des projets est indéniable ; l’enjeu réside davantage dans le fait de pouvoir combler le maillon manquant de la chaîne du financement, c’est-à-dire soutenir les start-up en phase d’idéation. Digital Africa, désormais filiale de Proparco depuis le mois de Juin 2022 — une institution financière qui est elle-même une branche de l’Agence française de développement (Groupe AFD) — , a pris conscience du problème et s’est donc donné les moyens de ne pas rater la prochaine pépite africaine. Lancé le 27 Septembre 2022, son nouveau dispositif d’investissement "Fuzé" vise à financer des projets prometteurs qui manquent suffisamment de puissance pour générer un effet de levier, avec l’idée d’investir dans des jeunes pousses en phase de pré-amorçage ou se trouvant à l’étape de l’amorçage, essentiellement dans les pays d’Afrique francophone.


Vous souhaitez en lire plus ?

Abonnez-vous à ceoafrique.com pour continuer à lire ce post exclusif.

269 vues

Comments

Couldn’t Load Comments
It looks like there was a technical problem. Try reconnecting or refreshing the page.
© Copyright
bottom of page