top of page

Dakar, une terre d'entrepreneurs

Dernière mise à jour : 24 juin


Réformes en cours ou à venir, esprit d'entreprendre ... Grâce à une mobilisation forte de l'ensemble des acteurs privés et des pouvoirs publics, la capitale du Sénégal veut passer à la vitesse supérieure et créer un véritable écosystème entrepreneurial et numérique de standing international. Mais les défis restent nombreux.

Diamniadio (Sénégal), où se tiendra le deuxième volet des Rencontres Africa du 24 au 25 Octobre 2019, fait peau neuve — nouvelles infrastructures, palais de congrès avant-gardiste, hôtels flambant neufs — et se mobilise actuellement pour assurer prochainement aux participants, dont vous feriez peut-être partie, un accueil digne de la traditionnelle hospitalité locale. En attendant, afin de calmer votre impatience et vous mettre en appétit pour cet événement business, la plateforme d’information CEO Afrique, partenaire associé Média des Rencontres Africa, vous invite à " faire escale " à Dakar à une trentaine de kilomètres de la ville nouvelle, en vous distillant quelques informations ci-dessous. Idéal pour anticiper ou prolonger votre voyage d’affaires dans un Sénégal qui gagne, au fil des ans, en crédibilité en tant que l’une des destinations phares du continent .

Il ne se passe pas un jour sans que nous entendions parler de jeunes entrepreneurs sénégalais détenteurs de prix & trophées : Yaye Souadou Fall , fondatrice de E-Cover (Anzisha Prize et First Runner Up Environmental), Sanoussi Diakite (prix spécial de l'innovation pour l’Afrique à impact social) , Mamadou Sall, concepteur de Bayseddo (ABC Innovation), Abdou Khadr Diop , co-fondateur d' Ownlabs (Ericsson Innovation Awards) etc ... Cette pléthore de distinctions prouve bien que l’esprit d’entrepreneuriat et d’innovation sénégalais est bien réelle et que Dakar, véritable épicentre de l’économie nationale, a le potentiel pour devenir une "start-up city", en tenant compte de plusieurs tendances et facteurs déterminants. Une fierté nationale qui a amené les autorités du pays à conforter leur engagement en faveur du développement de la culture de l'entrepreneuriat et de l'innovation.

Le Sénégal semble vouloir à tout prix faciliter la vie des entrepreneurs en améliorant ses procédures administratives relatives aux délais et aux coûts nécessaires à la création. La dernière édition du rapport Doing Business de la Banque mondiale place le pays de la Teranga dans le Top 10 en matière de création d’entreprise en Afrique subsaharienne.

Par ailleurs, en vue de prochaines réformes visant à de simplifier les démarches liées notamment à ce volet, le régime des droits d’enregistrement, qui permet aux porteurs de projet de constituer une SARL (Société à responsabilité limitée) ayant un capital inférieur ou égal à 10 millions de francs Cfa, sera revu à la baisse, passant ainsi de 25 000 francs CFA à 15 000 francs CFA., selon l’Agence pour la Promotion des Investissements et des Grands travaux de l’ État (APIX).

Vous souhaitez en lire plus ?

Abonnez-vous à ceoafrique.com pour continuer à lire ce post exclusif.

Comments

Couldn’t Load Comments
It looks like there was a technical problem. Try reconnecting or refreshing the page.
© Copyright
bottom of page