• Harley McKenson-Kenguéléwa

Investir en bourse en Afrique : Comment placer son argent sur le marché de la BRVM ?

Mis à jour : mai 13


Investir en Bourse peut proposer un niveau de rentabilité élevée, mais s'avère être un exercice risqué pour les investisseurs soucieux de sécuriser leur épargne et ne les résultats n'y sont pas toujours positifs.

Avec des économies nationales résilientes et quelques pépites en devenir, les actions et obligations émises sur le marché boursier de la BRVM méritent que l'on s'y intéresse. Lors d’un webinaire organisé le 10 Décembre dernier par l’Antenne Nationale de Bourse de Côte d’Ivoire, sous le thème " BRVM : Marchés actions v/s marché obligataire ", un panel d’experts, dont ont fait partie Corinne Ormon (directrice de l'Antenne Nationale de Bourse - BRVM), Éliane Alangba (directrice générale de NSIA Asset Management) et Birahim Diouf (directeur général adjoint du DC/BR - BRVM), ont présenté les mécanismes et le fonctionnement de cette Bourse Régionale des Valeurs mobilières, basée Abidjan.

Le webzine CEO Afrique, qui a visionné cette e-conférence, vous indique comment les épargnants peuvent investir dans des titres et fait ressortir les pièges à éviter, sur la base des interventions des panélistes.





« Les cours sont assez bas sur le marché de la BRVM ; c’est le moment d’acheter ». Cette déclaration de Birahim Diouf — directeur général adjoint du DC/BR ( Dépositaire Central / Banque de Règlement) au sein de la Bourse Régionale des Valeurs mobilières — , teintée d'optimisme quant aux perspectives de croissance sur le long terme des profits pour les valeurs sur cette place financière, reflète le contexte actuel des bourses mondiales qui ont essuyé une sévère correction, provoquée par la crise économique liée à la pandémie de covid-19. Toutefois, en dépit de cet environnement international défavorable, certaines économies ouest-africaines, appartenant à l’espace UEMOA, ont montré une remarquable résilience en 2020, affichant des taux de croissance positifs selon la Banque Mondiale: 1,8% en Côte d'Ivoire, 2,3% au Bénin, 5,2% en Guinée etc... avec de belles perspectives de croissance en 2021, respectivement de 5,5%, 5,6% et 5,5%, ce qui profiterait à quelques pépites sous-cotées présentant opportunités d’investissement sur ce marché sous-régional. Et il est fort à parier que les deux indices phares, que sont le " BRVM Composite " et le "BRVM 10", connaîtront de belles envolées dans les années qui suivent.


« Lorsqu’on regarde l’évolution de ces indices, le BRVM Composite est passé de 243,06 points en 2017 à 131,12 en 2020. Pour ce qui est du BRVM 10, l’indice s’élevait à 219,65 points en 2017 pour descendre à 115,70 points en 2020. Cette baisse est une occasion pour investir en bourse et patienter jusqu’à ce que le BRVM 10 soit sur une tendance haussière, de telle sorte à franchir la barre des 300 points » assure Éliane Alangba, directrice générale de NSIA Asset Management.



Lire aussi : Investir en Bourse : les 6 règles d’or


Recueillir le maximum d'information possible, avant toute prise de décision


Les intervenants de ce webinaire n’insisteront jamais assez sur l’importance de bien se renseigner sur les différents produits disponibles sur le marché financier, en l’occurrence, celui de la Bourse Régionale des Valeurs Mobilières (BRVM), commune à huit pays de l'Afrique de l'Ouest.