Kissoro Tribal Game, le jeu vidéo qui pourrait inspirer les dirigeants

© CEO Afrique 2019 - Tous droits réservés. Toute reproduction partielle ou intégrale des textes et/ou des documents, par quelque procédé que ce soit, est strictement interdite, sauf autorisation écrite préalable de l’éditeur ou de l’auteur.

Maghreb / Afrique du Nord

Algérie

Afrique de l'Ouest

Gambie

Guinée Bissau

Libéria

Afrique centrale

Afrique de l'Est

Afrique australe / Océan Indien

Burundi

Sierra Léone

Nous contacter 

Restés connectés

  • CEO Afrique Facebook page
  • CEO Afrique Twitter page
  • CEO Afrique LinkedIn page
  • CEO Afrique Google + page
  • CEO Afrique Pinterest page
  • Profil Viadeo
  • YouTube page

Kissoro Tribal Game, le jeu vidéo qui pourrait inspirer les dirigeants d’entreprise

Le Kissoro Tribal Game pourrait offrir de nouveaux horizons professionnels aux apprentis managers qui font face à des situations complexes, notamment en matière de management et stratégie d’entreprise.

 

 

Il existe une dimension managériale et stratégique dans les règles de cette application interactive. Tout comme le dirigeant d’entreprise qui s’évertue à scruter les forces et les faiblesses de ses concurrents, le joueur de Kissoro Tribal Game évalue les risques et développe des alternatives face à ses adversaires. Derrière ce nom, se cache un jeu traditionnel centrafricain qui existe depuis des siècles sur le continent sous différentes variantes et qui séduit, actuellement sous format numérique, des milliers d’adeptes dans le monde.

 

« Aujourd’hui, nous en sommes à plus 13 000 utilisateurs dans le monde, dont 50% en France et 30% en Afrique. Il y a aussi des adeptes en Russie, au Canada et en Chine » se réjouit Teddy Kossoko, son concepteur.

 

Les règles du Kissoro Tribal Game sont plus simples qu'elles n'y paraissent. Les joueurs disposent en début de partie du même nombre de pions, soit 32 pièces chacun, et le terrain de jeu est constitué d’un plateau virtuel disposé en quatre rangs de 8, réparti deux à deux en aires de parcours. Durant la confrontation en ligne, l’un des gamers fait cheminer au minimum 2 pions dans le sens anti-horaire , tout en récupérant au fil de son parcours les pions d’une autre cavité et en les distribuant dans chacun des creux suivants . Afin de s’emparer d’un maximum de pièces, il faudrait que le trou artificiel dans lequel le joueur dépose son dernier pion soit vide et positionné dans la première rangée. Chaque prise de pions entraîne la perte d’une pièce pour l’adversaire et la victoire appartient à celui qui fragilise le joueur adversaire au point de ne plus poséder de pions. Le Kissoro est souvent comparé au jeu d’échecs.

 

Certes, leurs finalités sont fondamentalement différentes : l’objectif du jeu d’échecs est " d’éliminer " le roi. À contrario, le but du Kissoro est de " capturer " un maximum de pions — qui sont d’ailleurs dépourvus de toute structure hiérarchique — . Pourtant, ces deux jeux de plateau ont une chose qui les relie : gagner des batailles, ce qui nécessite pour le joueur d’élaborer au préalable une stratégie solide afin atteindre ses objectifs.

 

Savoir prendre du recul 

 

Chaque joueur de Kissoro alterne temps de réflexion, élaboration de plusieurs schémas et planification stratégique visant à récupérer les pions de son challenger et remporter rapidement la partie. Si l’on extrapole dans la sphère entrepreneuriale , on constate qu’un capitaine d’industrie doit aussi prendre le

 

Un entrepreneur en pleine réflexion stratégique

 

temps de la réflexion pour définir ses objectifs stratégiques : lancer un nouveau produit sur le marché , reconquérir les clients inactifs, transformer les prospects en clients ou fusionner avec une autre société en vue de gagner des parts de marchés de manière substantielle et battre à plate couture son principal concurrent.

 

Analyser tous les scénarios possibles pour battre ses adversaires

 

Les utilisateurs du jeu anticipent toutes les possibilités de déplacement et analysent plusieurs options en matière de stratégie :

 

-  une stratégie offensive frontale : le joueur de Kissoro cible exclusivement les creux où sont concentrés la très grande majorité de pions à capturer, en vue de déstabiliser durablement son challenger. Pour atteindre son objectif, il n’hésite pas à calculer ses relais avec une précision absolue de façon à effectuer une grosse prise de pions appartenant à son adversaire. De même, le manager d’une start-up mettra en œuvre une stratégie rigoureusement identique à celle d’une société qui occupe une position dominante sur le marché (en ciblant le même profil de consommateurs, en pratiquant le même prix ou en proposant un produit similaire etc...), une démarche extrêmement périlleuse car l’entreprise leader dispose de moyens importants pour riposter sur le plan commercial. Toutefois, cette stratégie peut s'avérer largement payante pour le cadres dirigeants qui entreprennent ce type d’action.

 

- une stratégie offensive latérale : le joueur se met dans la peau de son adversaire pour connaître ses plans d’actions et tente de réduire au minimum ses marges de manœuvre. Parallèlement, le PDG et/ou son directeur marketing & commercial vont analyser scrupuleusement l’état de la concurrence ( leurs parts de marché, offres de produits ou services, stratégies déployées, circuits de distribution etc...) dans le but d’identifier et exploiter les faiblesses de ses compétiteurs, ce qui leur donnera l’occasion d’améliorer leurs ventes là où les concurrents n’ont pas su répondre aux besoins et attentes de la clientèle.

 

- une stratégie défensive : le joueur évite de s’exposer lui-même à la ‘voracité’ de son compétiteur, sans établir véritablement plan d’attaques visant à s’emparer de des pions . De la même manière, afin de résister aux intentions de son concurrent direct, une start-up ciblera à contrario un marché de niche, c’est-à-dire un marché très étroit correspondant à une catégorie de consommateurs de produits ou services très spécialisés, très pointus. La concurrence est souvent peu présente et moins forte, mais les volumes de ventes sont plus faibles et limitées, contrairement à un marché porteur.

 

Être à l'écoute de son intuition pour optimiser ses prises de décision

 

Kissoro Tribal Game possède des niveaux de jeu dont la difficulté extrême peut mettre les nerfs des joueurs à rude épreuve. Le temps imparti étant très court, ces derniers ne disposent aucunement d’une capacité d’analyse et d’une vitesse de réflexion assez suffisantes pour prendre une décision très rapidement et doivent parfois suivre leur instinct.

 

« Le mode ‘aventure’ de Kissoro est décliné en quatre niveaux. À chaque stade de jeu, le gamer affronte un personnage doté d'une stratégie qui lui est propre. L’un d’eux se nomme Loukouza, en référence au mot ‘ Likoundou’  qui signifie ‘ sorcier’ en Sango, l’une des langues officielles parlées en Centrafrique. Il a le pouvoir d’échanger les pions, ce qui met le joueur face à une situation complexe où il doit faire preuve de créativité dans sa prise de décision ». explique Teddy Kossoko.

 

Pour leurs parts, les entreprises opèrent dans un environnement où règne en permanence l’incertitude (état de la concurrence, événements extérieurs etc..). leurs dirigeants ne maîtrisent pas souvent tous les paramètres et, au final, passent complètement à côté de leurs objectifs, ce qui les amène à combiner intuition et rationalité pour prendre les bonnes décisions.

 

Teddy Kossoko, nouveau héros national de la Centrafrique

 

 

Natif de Bangui, rien ne prédestinait cet ingénieur, titulaire d’un master MIAGE (Méthodes Informatiques Appliquées à la Gestion des Entreprises) obtenu à Toulouse, à s'engager dans les jeux vidéo. Son idée remonte à l’année 2014, une période au cours de laquelle il prend conscience que son héritage culturel, sa famille et son parcours sont des repères qui le construisent et permettent de lui rappeler qui il est vraiment. Il décide donc de lancer son propre studio de jeux vidéo, le ‘Masseka Game Studio’, et se met à concevoir une application mobile dans lequel il transpose le « Kissoro », un divertissement populaire en Centrafrique.

 

Lire aussi : Innovation technologique : enjeux et défis pour les start-up africaines

 

 

Dans l’univers de cet espace virtuel, ce jeune passionné d’histoire valorise les identités culturelles centrafricaines via des personnages de fiction et rend hommage à des héros d'Afrique tels que le " Mansa " de l'empire du Mali Kankou Moussa, le stratège militaire carthaginois Hannibal Barca et les Amazones du Dahomey.

 

La majorité des utilisateurs, qui ont apporté leur témoignage lors de la campagne de crowdfunding sur Ulule, s’accordent à dire que Kissoro Tribal Game se distingue par un fond sonore agréable à écouter, un confort esthétique et visuel soignée et la richesse des modes de jeu, autant d’atouts qui lui ont d’ailleurs valu de remporter le concours " Pitch Your Game " lors du festival Geek Touch qui s’est tenu en avril 2017 à Lyon, et le " Tongolo Awards " au courant du mois de Mai, un trophée qui récompense les personnes issues de la diaspora centrafricaine,

 

 

 

Teddy Kossoko, tout en bas de la couverture, à droite du

sous-titre - édition Juillet / Août  2018 du magazine Forbes

Afrique

 

dans la catégorie Jeux vidéo. En 2018, Teddy Kossoko​ est classé par le magazine Forbes Afrique parmi les 30 personnalités francophones de moins 30 ans qui construisent l’Afrique de demain.
Ses projets : l'informaticien réfléchit actuellement à la création d’un hub d’innovation qui sera basé à Bangui et à l’organisation d’un tournoi international de Kissoro .

INFOS PRATIQUES


Pour télécharger sur smartphone le jeu Kissoro Tribal Game, cliquez ici

 

Sites Internet http://kissoro-tribal-game.com/ 

 

                          http://kosted.free.fr/

 

 

 

Par Harley McKenson-Kenguéléwa

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Article à l'affiche

Palmarès des meilleures 25 villes d'Afrique où il fait bon de lancer sa start-up

July 25, 2019

1/1
Please reload

Articles Récents
Please reload

4 , 5 et 6 Juin - Bordeaux, France