Les 12 passeports les plus puissants d’Afrique

© CEO Afrique 2019 - Tous droits réservés. Toute reproduction partielle ou intégrale des textes et/ou des documents, par quelque procédé que ce soit, est strictement interdite, sauf autorisation écrite préalable de l’éditeur ou de l’auteur.

Maghreb / Afrique du Nord

Algérie

Afrique de l'Ouest

Gambie

Guinée Bissau

Libéria

Afrique centrale

Afrique de l'Est

Afrique australe / Océan Indien

Burundi

Sierra Léone

Nous contacter 

Restés connectés

  • CEO Afrique Facebook page
  • CEO Afrique Twitter page
  • CEO Afrique LinkedIn page
  • CEO Afrique Google + page
  • CEO Afrique Pinterest page
  • Profil Viadeo
  • YouTube page

Les 12 passeports les plus puissants d’Afrique

Pour parcourir aisément la planète sans avoir à subir les contraintes d’ordre administratif, les ressortissants du Lesotho ou de l’eSwatini (Swaziland) sont à titre d’exemple plus avantagés que les citoyens originaire de Centrafrique ou du Liberia ...  A partir des travaux établis en 2018 par le cabinet anglo-saxon de conseil en citoyenneté Henley & Partners, CEO Afrique a dressé son propre classement du Top 12 des passeports africains qui procurent un accès à de nombreux pays du globe sans obtenir un visa.

D'une manière générale, force est de constater que la majorité des voyageurs africains doivent accomplir des formalités aux exigeances strictes pour entrer dans d’autres Etats du continent. Paradoxalement, ces restrictions ne sont pas poussées à l’extrême pour Les ressorissants européens, nord-américains ou asiatiques qui souhaitent se rendre en Afrique .

 

 

Chaque année, le Henley Passport Index compare les passeports de diverses nationalités à travers le monde sur la base d'informations recueillies auprès de l’association internationale du transport aérien (en anglais : International Air Transport Association, ou IATA). Forbes Afrique a analysé ces données pour découvrir la puissance des passeports à l'échelle du continent et au niveau international et d’en faire un classement africain. Un passeport est considéré comme « puissant » lorsqu’il confère à son détenteur la possibilité de visiter un nombre important de pays sans avoir la nécessité de se prémunir d’un visa d’entrée.

 

 

Trois pays classés 8ème ex-æquo

 

 

Les Tanzaniens, comme les Zambiens et les Gambiens avec qui ils partagent la 10e place ex-æquo, ont la possibilité de se rendre dans 68 pays sans visa à travers le monde, dont respectivement 16, 15 et 23 États africains.

 

 

Trois pays classés 7ème ex-æquo

 

 

Les Kényans, les Malawites et les Swazilandais peuvent tous trois visiter 71 pays sans visa, dont respectivement 16, 14 et 15 États africains.

 

 

6ème

 

 

Les Lesothans peuvent voyager vers 74 pays sans visa avec leur passeport, dont 13 États africains. 

 

 

5ème

 

 

76 pays, dont 14 États africains, sont accessibles avec le passeport de la Namibie.

 

 

4ème

 

 

Les Botswanais bénéficient de la liberté de voyager sans visa dans 81 pays, dont 13 États africains.

 

 

« Le Botswana se joint au Rwanda, à l'Éthiopie et bien sûr aux Seychelles, pionniers en la matière, en ce qui concerne l'octroi de visas aux citoyens de l’Union Africaine, dès leur arrivée dans ce pays. Cette disposition entre en vigueur à partir du 24 novembre. Quel sera le prochain pays ? Imaginez une Afrique sans frontières, un commerce intra-africain élargi à l’ensemble du continent ferait trembler » .

 

3ème

 

 

Les ressortissants d’Afrique du Sud ont un accès direct à 102 pays sans obligation de visa, dont 14 États africains.

 

 

2ème

 

 

Les détenteurs d’un passeport mauricien sont dispensés de visa dans 145 États, dont 18 pays africains.

 

 

1er

 

 

Le passeport des Seychelles domine ce classement depuis l’année 2010. Les ressortissants seychellois peuvent circuler librement dans 151 pays sans visa, dont 19 États africains.

Si dans le haut du classement, les pays d’Afrique anglophone - ou partiellement anglophone - occupent les meilleures places sur l’ensemble des 54 États du continents, ce sont à contrario l’Érythrée, le Soudan et la Somalie qui ferment la marche avec respectivement 39 destinations internationales (respectivement 1 et 4 États africains) sans obligation de visa pour les deux avant-derniers et 32 (aucun État africain) pour le dernier.

 

 

L’Afrique désunie à propos de la libre circulation des personnes à l’intérieur du continent

 

Le Japon, pays asiatique d'où il est possible d'accéder à 189 pays sans visa, truste la toute première place du podium mondial. Mais force est de constater que l’Archipel nippon offre à ses ressortissants le liberté de voyager sans visa dans 10 pays africains, A titre de comparaison, les Camerounais n’ont la possibilité de se rendre sans visa que dans 7 États africains. Pour abonder dans ce sens, les citoyens éthiopiens sont exemptés de visa dans seulement 2 pays africains !

 

Les exemptions de visas accordées à tout ressortissant africain qui se rend dans un autre pays que le sien sur le continent auraient pu booster le tourisme d’affaires, accélérer les flux migratoires de travailleurs hautement qualifiés et faciliteraient les échanges intracontinentaux aux investisseurs. Mais ces situations paradoxales pointées plus haut ont le mérite de mettre en exergue la grande marge de progression importante pour les autorités, concernant la suppression des obstacles, le développement du voyage d'affaires et du commerce intra-africain —  auxquels il faudrait ajouter la problématique des itinéraires parfois compliquées entre les villes africaines — .

 

« J’ai besoin de visa pour entrer dans presque 38 pays africains, ce qui signifie qu’un Américain a plus de facilités à circuler sur mon continent que moi-même » avait déclaré le milliardaire nigerian Aliko Dangote lors de son intervention au World Economic Forum de Davos en 2014.

 

En effet, les poids lourds de l’économie africaine n’offrent pas forcément le plus de possibilités. A l’heure actuelle, on ne peut en effet voyager « facilement » que dans 47 pays, dont 15 États africains, avec un passeport issu du Nigeria. Idem pour la Côte d’Ivoire, autre locomotive économique en Afrique de l’Ouest, dont les ressortissants sont exemptés de visa dans 56 pays, dont 18 États africains. De même, ce droit d’exemption est limité à 61 destinations internationales, dont 10 pays africains, pour le Maroc.

 

Toutefois, les perspectives ne sont pas aussi moroses. Un projet de passeport biométrique unique porté par l’Union Africaine, qui donnerait l’occasion d’abolir les frontières sur tout le continent, pourrait apporter une lueur d’espoir aux voyageurs d’affaires. Pour sa part, les Seychelles n’exigent aucun frais de visa  à l’ensemble des pays africains Le Rwanda et le Botswana doivent lui emboîter le pas.

Au niveau des institutions régionales, il existe des disparités d’une région à une autre concernant les accords sur la libre circulation des personnes entre les pays membres.les meilleurs passeports sont surtout ceux qui offrent l'accès aux 15 États issus l'espace CEDEAO (communauté des États d'Afrique de l'Ouest). 

 

 

Par Harley McKenson-Kenguéléwa

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Article à l'affiche

Palmarès des meilleures 25 villes d'Afrique où il fait bon de lancer sa start-up

July 25, 2019

1/1
Please reload

Articles Récents
Please reload

4 , 5 et 6 Juin - Bordeaux, France