• Harley McKenson-Kenguéléwa

Créer son entreprise : avoir un co-fondateur à ses côtés, fardeau ou chance ?

Mis à jour : 25 déc. 2020

Porter un projet entrepreneurial à plusieurs, une logique qui a autant d’avantages que d’inconvénients.

(Source : Forbes Afrique)

A l’heure de se lancer dans une aventure entrepreneuriale en Afrique, la question revient souvent, lancinante : est-il préférable de le faire en solo ou accompagné ? Être seul maître à bord ne garantit en effet pas toujours un fonctionnement plus efficient ou un meilleur résultat. Les entrepreneurs ne disposent en effet pas toujours de l’expérience, des connaissances et des compétences requises pour démarrer leur start-up.
« Créer son entreprise en solo peut s'avérer être une tâche intpressionnante et faire cavalier seul n’est pas la solution pour tout le monde. [ ... ] » .
« L'une des plus grosses erreurs que vous pouvez commettre lorsque vous démarrez votre entreprise est d’essayer de tout faire vous-même. La solution est de faire le point sur l'état de vos connaissances réelles, de s’en tenir à cela et de trouver un cofondateur ou constituer une équipe pour compléter votre profil de compétences » .
Dans ces conditions, il est aisé de comprendre l’attrait d’avoir à ses côtés un co-fondateur : frais partagés, complémentarité des compétences, apport d’idées…. Pourtant, nombre d’études le prouvent, la probabilité de conflits au sein de l’entreprise est plus élevée lorsque le pouvoir est partagé entre plusieurs partenaires. Sans parler du processus de prise de décisions, plus lent que dans une configuration de gestion « en solo ». Les travaux du professeur Noam Wasserman au sein de la Harvard Business School relèvent ainsi que 65 % des défaillances d’entreprises sont dus à des problèmes au sein de l’équipe dirigeante. Des données qui pourraient probablement être extrapolées à l’Afrique. « Le fait d’avoir une assemblée de 10 cofondateurs engendre parfois des problèmes de lenteur dans la prise et la mise en œuvre des décisions » reconnait Obin Guiako, un des associés de BabyLab, un laboratoire axé sur le numérique à Abidjan, tout en soulignant au passage qu’un entrepreneur ne peut prendre les bonnes décisions sans recevoir de conseils ou recommandations émanant d’un partenaire en affaires à l’intérieur de la société.

Article connexe : Entrepreneuriat : les 5 erreurs qui peuvent mener votre start-up dans le mur

Serge Bushiri, co-fondateur de Sunset Montain Trader (S.M.T), une entreprise de BTP implantée à Lubumbashi en RDC, constate pour sa part que « quand des co-fondateurs ne s’impliquent pas de façon optimale au sein de l’entreprise et ne développent pas un sens de l'équipe et du collectif, le risque d’échec est forcément élevé ».


Les décisions à prendre de manière collégiale sous la conduite des co-fondateurs présentent bien des avantages, à condition que ces derniers, partagent la même passion et les mêmes convictions.


De manière générale, les porteurs de projet ont parfois tendance à choisir un proche, un ami ou une connaissance comme co-fondateur. Un choix de proximité qui peut parfois rendre difficile la séparation entre les rapports amicaux ou familiaux et les nécessités propres à la sphère professionnelle. L’enjeu est pourtant de taille : dans certains cas, il s’agit de trancher sur des questions relevant directement de la pérennité de l’entreprise.
Pourtant, nombre d’entrepreneurs du continent estiment que la solution collégiale, sous la conduite des co-fondateurs, est au final plus avantageuse. Seule condition : partager la même passion et les mêmes convictions, en valoriseant la prise de risque et en affichant une volonté commune d’inscrire le projet dans une perspective à long terme. C’est notamment l’avis de Vidjinnangni Grégory Thoto, co-fondateur de First Rank Group-Africa, une société implantée au Bénin spécialisée dans la production et gestion de contenu web :
« Le fait que on co-fondateur et moi sommes des amis d’enfance ne compliquent pas les choses. Nous avons grandi ensemble et nous nous sommes rendus compte que nous partagions la même vision et que nous étions capables de grandes choses si nous conjuguions nos efforts ».
Thierry Ido Wallon, co-fondateur de FramiTech, une entreprise basée à Abidjan et active dans le traitement de l’amidon de manioc, abonde dans le même sens.
« Avoir plusieurs co-fondateurs permet de déléguer, de réunir des compétences pluridisciplinaires et de voter en assemblée en tenant compte des débats et des réflexions sur plusieurs points de vue. Concernant les conflits qui peuvent en découler, je parlerai plutôt de désaccords constructifs », explique le chef d’entreprise, qui connaît assurément son sujet : deux amis d’enfance et un de ses frères travaillent à ses côtés.
Lire la suite sur le site de Forbes Afrique :

Articles connexes :

Trouver un financement pour sa start-up en Afrique

Comment faire pour trouver des investisseurs en Afrique


Tags :

trouver des associés Afrique; Lagos Abuja Nigeria; Le Caire Alexandrie Égypte; Kinshasa Lubumbashi RD Congo; Alger Algérie; Khartoum Soudan; Luanda Angola; Dar es Salaam Dodoma Tanzanie; Abidjan Yamoussoukro Grand-Bassam Côte d'Ivoire; Addis-Abeba Éthiopie; Douala Yaoundé Buéa Cameroun; Moroni Comores; Accra Kumasi Tamale Tema Ghana; Nairobi Mombasa Kenya; Casablanca Marrakech Fès Rabat Agadir Tanger Maroc; Le Cap Cape Town Durban Pretoria Johannesburg Port Elizabeth Afrique du Sud; Dakar Diamniadio Sénégal; Asmara Érythrée; Tunis Sousse Tunisie; Mogadiscio Somalie; Kigali Rwanda; Porto-Novo Cotonou Bénin; Gaborone Botswana; Lilongwe Blantyre Malawi; Lomé Togo; Libreville Port-Gentil Gabon; Freetown Sierra Leone; Djouba Soudan du Sud; Bangui Centrafrique; Bujumbura Burundi; trouver des associés Monrovia Liberia; Mbabane Manzini Eswatini Swaziland; Conakry Guinée; Port-Louis Cyber Cité d’ Ébène Île Maurice; Windhoek Namibie; Niamey Niger; Brazzaville Pointe-Noire Congo; Nouakchott Mauritanie; Victoria Seychelles; Djibouti; N'Djaména Tchad ; Bamako Mali; Lusaka Zambie; Ouagadougou Burkina Faso; Maseru Lesotho; Malabo Bata Guinée Équatoriale; Guinée Bissau; Sao Tomé-et-Principe; Praia Cap-Vert; Maputo Mozambique; Banjul Gambie; Kampala Ouganda; Antananarivo Tananarive Madagascar; Libye; Harare Zimbabwe; recherche partenaire d'affaires Afrique;

actualité économique en Afrique , actualité business en Afrique , financement entrepreneur Afrique , lever des fonds Afrique , convaincre business angels ; créer entreprise Afrique , Afrique innovation ; Afrique numérique ; start-up africaines ; implanter son entreprise en Afrique ; entreprendre en Afrique ; entrepreneuriat en Afrique ; investir Afrique , investissement Afrique , leader , investir en Tunisie , investir au Kenya , investir au Côte d’Ivoire , investir en Centrafrique ,


Articles Récents
Copyrights

© CEO Afrique 2021 - Tous droits réservés. Toute reproduction partielle ou intégrale des textes et/ou des documents, par quelque procédé que ce soit, est strictement interdite, sauf autorisation écrite préalable de l’éditeur ou de l’auteur.

Maghreb / Afrique du Nord

Algérie

Afrique de l'Ouest

Gambie

Guinée Bissau

Libéria

Afrique centrale

Afrique de l'Est

Afrique australe / Océan Indien

Burundi

Sierra Léone

Nous contacter 

Restés connectés

  • CEO Afrique Facebook page
  • CEO Afrique Twitter page
  • CEO Afrique LinkedIn page
  • CEO Afrique Google + page
  • CEO Afrique Pinterest page
  • Profil Viadeo
  • YouTube page