top of page

Avec son programme phare, l’incubateur JMA veut repenser l'attractivité des villes africaines

Dernière mise à jour : il y a 3 jours


L'urbanisation rapide en Afrique constitue un enjeu majeur pour le continent. Dans ce contexte, repenser l'attractivité des villes africaines devient une nécessité pour faire face aux défis de développement économique, social et environnemental. L'incubateur de politiques publiques JMA a compris l'importance de cette problématique et lance aujourd'hui son nouveau programme phare, "La Résidence". Dans cet article, le webzine CEO Afrique explore les thèmes clés du programme, les attentes de l'incubateur et le processus de sélection pour les futurs "Résidents"


©JMA



L'incubateur de politiques publiques JMA, "Je M’engage pour l’Afrique", a lancé un programme ambitieux intitulé "La Résidence", visant à repenser l'attractivité des villes africaines. Pendant plusieurs semaines, à travers des sessions en ligne et en présentiel, JMA offrira à 15 "Résidents" — de jeunes Africains et Européens — l’opportunité de collaborer avec des experts, des entreprises, des représentants des pouvoirs publics, des jeunes engagés et des personnalités européennes et africaines pour redéfinir la manière de vivre dans les métropoles. En effet, les villes africaines connaissent une croissance démographique sans précédent, avec une urbanisation galopante. La population urbaine en Afrique devrait tripler d'ici 2050, atteignant 1,5 milliard de personnes, si l’on en croit les prévisions des démographes les plus alarmistes. Cette croissance rapide a des conséquences majeures sur les infrastructures, les services publics, le marché du travail, et la qualité de vie des habitants, d’autant plus que ces métropoles sont confrontées à de nombreux défis tels que la pollution, les changements climatiques et des crises d'ordre sanitaire. Pour y faire face, il est nécessaire de repenser les modèles de développement urbain et d'adopter une approche plus innovante, inclusive et durable.


Le programme "La Résidence" de l'incubateur de politiques publiques JMA vise justement à répondre à ces enjeux en cherchant à réunir de jeunes Afro-optimistes engagés, issus de pays d'Afrique francophone et de France pour proposer une série des réflexions et des recommandations — en collaboration avec des entreprises, des investisseurs publics et privés et des représentants des pouvoirs publics — sur des thèmes clés tels que l'industrialisation urbaine, le tourisme et l'habitat durable, le développement des mobilités durables et la gouvernance pour des villes plus vertes et mieux connectées


Avec le programme "Résidence", JMA a donc pour ambition de proposer des solutions concrètes aux utilisateurs des villes nouvelles et secondaires d'Afrique, allant au-delà des simples recommandations politiques. En collaboration avec ses partenaires, l’incubateur de politiques publiques mettra en place des études de cas dans quatre villes africaines afin d'accélérer le processus d'idéation et d'évaluation de projets locaux. Ces études permettront de mettre en évidence des solutions innovantes et adaptées aux besoins des populations locales, pour favoriser un développement urbain durable et améliorer la qualité de vie des citoyens.


Deux opportunités de restitution seront offertes aux "Résidents" qui auront l’occasion de faire entendre leurs propositions auprès des décideurs publics et privés africains et européens : Une première en juillet 2023, lors de leur participation aux Rencontres Économiques d'Aix en Provence, où ils pourront présenter leurs recommandations à une audience internationale. Une seconde est prévue en septembre 2023, avec l'organisation d'une conférence dédiée à la transformation des villes africaines dans le cadre du salon InnoPolis Expo.


Les critères d'admissibilité pour participer au programme incluent la démonstration d'un intérêt pour les différents sujets susmentionnés, une disponibilité de quatre heures par semaine entre mi-mai et fin juin 2023, ainsi que la capacité de se déplacer en France.


« JMA a pratiqué cet exercice en distanciel depuis 2 ans et demi. Pour la première fois, nous réunirons notre cohorte à Paris en présentiel. De plus, nous allons collaborer avec des collectivités territoriales sur des projets concrets, renforçant ainsi notre engagement envers la résolution des défis urbains » s’enthousiasme Ileana Santos, co-dirigeante de l'incubateur.


Une expérience entrepreneuriale, professionnelle ou associative dans l'un des axes de la thématique sera aussi considérée comme un atout.


Les inscriptions se terminent le 13 mai 2023. Pour postuler, vous pouvez cliquer sur le lien ci-après : Résidence 2023 : Appel à candidatures .


 

Par Harley McKenson-Kenguéléwa

 

Tags :

Comments


© Copyright
bottom of page