Innovation technologique : Emerging Valley se veut le trait d'union entre l’Afrique et l’Europe

Dernière mise à jour : 4 avr.


Emerging Valley a organisé la 4ème édition de son événement phare, axé autour des grands enjeux susceptibles d'établir des passerelles plus fructueuses entre l’Afrique, la Méditerranée et l’Europe, en matière d’entrepreneuriat, d’innovation technologique et de numérique.



« Cette édition, qui est placée sous le signe de la résilience, va nous permettre de réfléchir ensemble à l’innovation et au futur des relations entre l’Afrique et l’Europe, ici à Marseille, une ville qui incarne le mieux ce "pont", cette "passerelle" entre nos deux continents » .


C’est par ces mots que Samir Abdlekrim a entamé la quatrième édition d’Emerging Valley qui s’est tenue du 7 au 8 Avril 2021 sous format digital, réalisée à partir de la Cité Phocéenne.


De par sa situation géographique comme par son histoire, Marseille fait partie des villes en première ligne dans sa relation avec l’Afrique. Alors que les initiatives s’y sont multipliées pour assumer au mieux sa vocation internationale, Emerging Valley est en train d'insuffler un nouveau souffle, jouant la carte de la transversalité entre les différents partenaires en vue de bâtir de petits ou gros projets, pour répondre à sa vocation principale : dynamiser les échanges entre le continent africain et l’Europe.


« Le continent africain révèle des talents et des innovations qui doivent désormais nous inspirer [ ... ]. Marseille a pour vocation d'être un tremplin pour les relations entre l’Europe et l’Afrique, de par notre situation géostratégique ; Elle peut être une base arrière pour les start-up européennes qui souhaitent se développer en Afrique et une base avancée pour les startups africaines, de plus en plus nombreuses, qui souhaitent conquérir le marché européen » a déclaré Benoît Payan, maire de la ville de Marseille .


Même son de cloche du côté de Laure-Agnès Caradec, présidente du conseil d'administration d’ EPA Euroméditerranée, soutenant que « Marseille a toute les cartes en main pour être incontournable sur les marchés européens et africains et offrir aux entreprises internationales une base idéale pour atteindre ces marchés, avec pour objectif de faire de la métropole Aix-Marseille-Provence le hub de l’innovation et du digital entre l’Europe et l’Afrique » .


Martine Vassal, présidente du Conseil départemental des Bouches-du-Rhône et Présidente de la Métropole Aix-Marseille-Provence, abonde également dans ce sens, jugeant que « l’Afrique est une destination identifiée comme prioritaire dans l‘agenda du développement économique métropolitain » et que le territoire d'Aix-Marseille-Provence « concentre 20 % des investissements africains réalisés en France » .


Dans la même lignée de pensée, Thierry Breton, commissaire européen, chargé de la politique industrielle, du marché intérieur, du numérique, de la défense et de l'espace, estime qu’Emerging Valley ait trouvé à Marseille « le lieu idéal pour assurer cette rencontre » et « la richesse de l’expérience, par les deux continents et aussi par les représentants très importantes de la diaspora, doit être mobilisée [ ... ] » .


Pour sa part, Rémy Rioux, directeur général de l'Agence française de développement a rappelé que le Social Inclusive Business Camp (Campus de l’AFD) « accompagne depuis 2017 des startups africaines innovantes pour favoriser les échanges et le partage d’expérience » et que son partenariat conclu avec Emerging Valley « se renforce année après année pour mettre le projecteur sur les scènes africaines de l’innovation, tout en créant des ponts avec le territoire d’Aix-Marseille-Provence [ ... ]» .


Franck Riester, ministre délégué auprès du ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, en charge du Commerce extérieur et de l’Attractivité, a insisté sur le fait qu’ Emerging Valley « offre une opportunité de changer le regard que nos deux continents portent l’un sur l’autre [ ... ]. Il y a en Afrique un écosystème Tech qui regorge de talents et un tissu de PME en effervescence qui ne demandent qu’à être accompagnées dans leur développement » .


Focus sur l’innovation


Comme à l’accoutumée, il s’agit d’une géante émulsion Tech : une quarantaine d’ateliers en ligne, webconférences et masterclasses ; une quinzaine de sessions de présentation de projets ; plus de 350 intervenants et d’innombrables occasions de réseauter etc ... Cette quatrième édition du Forum Emerging Valley a donc permis à un panel d'experts de différents horizons, de faire un état des lieux des différents paysages entrepreneuriaux & tech africains et d'aborder les difficultés auxquelles se heurtent actuellement ces écosystèmes ou la problématique du financement des PME et des startups.


 

Lire aussi : La révolution numérique met l'Afrique en ébullition


 

D’autres ateliers — urbanisme, économies solidaires, politiques publiques — ont par ailleurs été organisés tout au long de ce sommet, toujours sous la forme de webinaires.

Au programme encore, la possibilité de découvrir, à travers des Pitchs, les start-up africaines et européennes à fort potentiel de croissance, spécialisées dans l’agribusiness, l’énergie & la construction, l’environnement & le recyclage, l’éducation & la formation, les Industries culturelles & l'artisanat, les services & la distribution et la science & l'e-Santé.


« Près de 2000 inscrits nous ont suivi sur la plateforme d’Emerging Valley » s’enthousiasme Samir Abdelkrim, soulignant le succès retentissant de l’événement.


L'un des points d'orgue a été la remise des prix du concours dédié aux solutions innovantes Med’Innovant Africa 2021, organisé par l’Établissement Public d’Aménagement Euroméditerranée, à l’occasion de ce sommet.




Pour finir, une soirée de clôture musicale a mis à l’honneur des stars africaines et européennes, parmi lesquels Yemi Alade, Youssoupha et Charlotte Dipanda.


 

par Harley McKenson-Kenguéléwa

 

Tags :

actualité économique en Afrique , actualité business en Afrique , financement entrepreneur Afrique , lever des fonds Afrique , convaincre business angels ; créer entreprise Afrique , start-up africaines ; implanter son entreprise en Afrique ; investir en Afrique , leader , investir en Tunisie , investir au Kenya , investir en Côte d’Ivoire , agence de promotion des investissements en Centrafrique , business Rwanda , entrepreneurs africains , entrepreneurs Afrique , commerce africain , portrait d'entrepreneurs africains ; secteurs porteurs en Afrique , la Bourse des valeurs, une alternative attrayante pour le financement des PME & startups , investir en Afrique du Sud , investir en algerie , actualité africaine , milliardaires africains , investir au senegal , rcep , pays émergents ,

29 vues
© Copyright