• harleymckenson

8 jeunes femmes entrepreneures inspirantes, à suivre de (très) près

Dernière mise à jour : 14 mai


La neuvième cérémonie de remise du très sélectif prix " les Margaret ", organisée par la JFD (Journée de la Femme Digitale), a eu un retentissement particulièrement important ce 8 Mars 2021, date de la Journée internationale des droits des femmes, au cours de laquelle ont été révélés les noms des huit heureuses lauréates — cheffes d’entreprises, porteuses de projet, startuppeuses, chercheuses — , qui ont profité de cet événement pour parler de la genèse de leur idée.

Découvrez ces profils de femmes d’Europe et d’Afrique qui façonneront le monde de demain, grâce au digital.




Plus de 200 candidatures émises d’Europe et d’Afrique, 23 nominées et 20 membres d’un jury d’exception qui ont délibéré, de par leur expérience, leur connaissance du monde des affaires et du numérique, ainsi que leur engagement pour la parité, l’égalité et la diversité ! Cette neuvième édition des " Prix les Margaret " a permis de distinguer des projets d’entreprise portés par de jeunes femmes aux histoires inspirantes. Une façon de mettre en avant la dynamique Tech au féminin.

Les lauréates ont concouru dans huit catégories : "Margaret Intrapreneur Afrique", "Margaret Intrapreneur Europe", "Margaret Entrepreneur Afrique, "Margaret Entrepreneur Europe", "Margaret Junior Afrique", "Margaret Junior Europe", Coup de cœur du jury "Afrique" et Coup de coeur du jury "Europe". Pour chacune des gagnantes : une visibilité médiatique d’une valeur de 1 million d’euros, avec en prime, un accompagnement au développement personnel, une adhésion d’un an au JFD Club et 5000 euros de dotation financière .

Lancé en 2013, par la JFD (Journée de la Femme Digitale), le Prix les Margaret est décerné en hommage à l’informaticienne & ingénieure système américaine, Margaret Heafield Hamilton, qui mit sur pied le système embarqué du programme spatial Apollo de la NASA, permettant de jouer un rôle déterminant dans l’envoi des premiers hommes sur la lune le 20 Juillet 1969.

Co-fondatrice de l’événement annuel JDD, Delphine Remy-Boutang a à cœur de promouvoir les femmes dans le numérique en Europe et Afrique et est convaincue du bien-fondé de son programme :


« La mission de JFD est d’améliorer l’équité de la représentation paritaire des femmes dans le secteur du numérique [ ... ]. Nous avons besoin de plus de femmes dirigeantes, d’activistes féministes, d’innovatrices et d’actrices du changement sur le plan international » plaidoie t-elle.


Lire aussi : Management : Quand les femmes sont aux commandes en Afrique 

Sans plus tarder, voici les finalistes qui ont remporté la compétition dans leurs catégories respectives.

 

Elham Kashefi

France/Royaume-uni

Directrice de recherche au CNRS LIP6 Université Sorbonne, professeure d'informatique quantique à la School of Informatics University d'Edimbourg, cofondatrice de la startup VeriQloud.


Catégorie : Margaret Intrapreneur Europe

 

La startup VeriQloud, dont elle est la co-fondatrice aux côtés de Marc Kaplan, conçoit des applications logicielles de sécurisation quantique des télécommunications. En effet, les technologies quantiques sont au cœur d’une multitude d’innovations et d’inventions que l’on utilise tous les jours. Dans un contexte d’échanges accrus de données sensibles portant sur les comptes bancaires, la santé ou d’autres informations à caractère personnel — avec un risque maximal d’altération de ces données et d'incursions de la part des pirates — , la problématique de la communication & la cryptographie quantiques représente l'un des grands enjeux de ce siècle.

La vocation de VeriQloud est donc de retravailler toute l’architecture d’une réseau, en rapport avec la cybersécurité, sécuriser le stockage sur le long terme, sécuriser les calculs etc...


« En tant que professeure et chercheuse dans le domaine quantique, j’essaie de construire un pont entre divers disciplines : la physique expérimentale, la physique théorique, l’ingénierie & développement de logiciels etc... » explique Elham Kashefi.





 

Eloho Omame

Nigeria

Co-fondatrice & CEO de FirstCheck Africa


Catégorie : Margaret Intrapreneur Afrique



 

Ex-directrice générale du réseau d’entrepreneur Endeavour Nigeria, Eloho Omame gère désormais FirstCheck Africa, une plateforme de mise en relation entre des investisseures (femmes business angels, patronnes de fonds d’investissement etc...) avec des dirigeantes d’entreprise ou fondatrices de start-up africaines, en vue de faciliter l'accès aux financements de projets liés au numérique et aux innovations technologiques.


« [ ...] Parallèlement à mes activités au cours des trois dernières années, j’ai pu identifier des lacunes en matière d’expérience dans le domaine des technologies chez les femmes.Cette année, mon associé et moi-même avons mis sur pied FirstCheck Africa, afin de combler le déficit de financement auquel sont confrontées les femmes qui créent et dirigent des entreprises dans le numérique et les technologies. FirstCheck Africa espère pouvoir jouer un rôle de catalyseur pour couvrir ces besoins de financement évalués à 50 milliards de dollars» .


Eu égard à ce manque criant de talents féminins dans la Tech, FirstCheck Africa a le mérite d’aider à promouvoir et accélérer la mixité dans ce domaine et encourage parallèlement la présence des femmes dans l’actionnariat, visant à assurer le changement d'échelle pour les startups innovantes.


Lire aussi :  Comment ouvrir le capital de sa start-up à des investisseurs sans perdre le Pouvoir



 

Linnéa Kornehed

Suède

Co-fondatrice & CMO de Einride


Catégorie : Margaret Entrepreneur Europe



 

Co-fondés en 2016 par le trio d'entrepreneurs Linnéa Kornehed, Robert Falck et Filip Lilja, la société de transport suédoise Einride utilise des algorithmes d'intelligence artificielle pour planifier l’expédition et l’entrepôt de marchandises chez des clients via des véhicules autonomes, c’est-à-dire sans l’intervention de conducteurs, dotées d'un système de propulsion électrique.


« Le secteur du transport routier de marchandises représente 7% des émissions mondiales de CO2 et consomme 5 milliards de dollars en baril d'essence par an. Aujourd’hui, nous développons une offre de transport de fret via des véhicules électriques et autonomes. Nous repoussons les limites du possible » s’enthousiasme Linnéa Kornehed.





 

Nneile Nkholise

Afrique du Sud

Co-fondatrice & CEO de 3DIMO


Catégorie : Margaret Entrepreneur Afrique



 

3DIMO fournit un outil digital de traçage, dénommé "Thola", appliquant la technologie biométrique, afin de prévenir les maladies ou troubles du comportement chez le bétail, et enregistre les données relatives aux vaccinations animales.


« Nous nous interrogions sur les moyens d'offrir aux petits exploitants la possibilité de développer leur activité d'une manière plus axée sur le marché . Sur le continent africain, le secteur de l'élevage contribue grandement à la création d'emplois. Mais beaucoup d’agriculteurs ne sont pas en mesure d’assurer convenablement une identification et la traçabilité des animaux d’élevage et, de ce fait, obtenir un meilleur accès aux marchés [ ...]. Nous avons mis un point d'honneur à fournir aux agriculteurs un outil numérique permettant d’optimiser les pratiques d'élevage, de telle sorte à rendre plus rentable leur exploitation, tout en leur donnant la possibilité de de souscrire un microcrédit et une assurance » affirme Nneile Nkholise.


"Thola" permet aussi aux éleveurs de géolocaliser en temps réel leur cheptel afin d’éviter le vol.


Lire aussi : Start-up africaines : Top 20 des pépites innovantes les plus prometteuses 



 

Louise Lesueur

France

Conceptrice de TOGETHER!


Catégorie : Margaret Junior Europe



 

Louise Lesueur a initié " TOGETHER! ", un projet d’outil de suivi pédiatrique des enfants et celui des personnes handicapées, avec l’idée de favoriser un meilleur dialogue entre les parents (ou tuteurs légaux) et professionnels de santé lors de la consultation médicale.


« L’idée m’est venue à cause de ce que nous avons vécu pendant la période de confinement liée au coronavirus [ ... ]. Je voulais aider les familles où se trouvent des enfants malades ou en situation de handicap » déclare la jeune fille de 11 ans.



 

Xaviera Nguefo Kowo

Cameroun

Conceptrice d'un robot intelligent pour automatiser le tri des déchets


Catégorie : Margaret Junior Afrique


 

« L’un des plus grands problèmes auxquels le monde est confronté aujourd’hui est la pollution de l’environnement qui peut constituer un grave danger pour la santé humaine » déclare la programmeuse camerounaise.


Afin d’assurer la propreté des espaces publics et éviter les taches fastidieuses, Xaviera Nguefo Kowo a donc développé un robot conçu pour trier les ordures, capable de récupérer les déchets sur son itinéraire et les déposer dans un point de collecte (poubelles de rues, décharges, sites de recyclage déchetteries), en un laps de temps relativement court.



 

Manon Van Hoorebeke

Belgique

Créatrice d'une application mobile dédiée aux sciences


Catégorie : Coup de cœur du jury " Europe "


 


Manon Van Hoorebeke planche actuellement sur une application d’apprentissage et d’accès à des informations relatives aux STEM [ Science, Technology, Engineering and Mathematics : Science, Technologie, Ingénierie et Mathématiques, NDLR ], pour adolescentes et jeunes femmes.

Parmi les étudiants en sciences, en ingénierie, en mathématiques et dans les disciplines à orientation technologique, 35% seulement sont des femmes, selon un rapport de l’UNESCO, des chiffres qui se situent manifestement en deçà des attentes, dont il faut imputer la faute en grande partie aux stéréotypes véhiculés dans la société.


« La genèse de l'idée remonte au moment où j'avais 8 ou 9 ans. J’avais noté la sous-représentation des filles dans les disciplines de la Science, de la Technologie, de l'Ingénierie et des Mathématiques (STEM), dans lesquelles j'étais très impliquée à cette époque. J’avais l’ intime conviction de la nécessité d’avoir plus de filles dans ces filières. Mais j’ai commencé à en parler autour de moi et à faire des ateliers [ ... ]. Je devais voir plus grand. D’où l’idée de construire une plateforme où les filles auraient accès à des tonnes d’information sur la science et la technologie [ ... ] » déclare Manon Van Hoorebeke.



 

Rose Goyéli Tuo

Côte d'Ivoire

Créatrice d'une application de suivi de l'urbanisme


Catégorie : Coup de cœur du jury " Afrique"


 


Aussi inesthétique qu’anarchique, l’implantation de "boutiques de fortune" en bordure de route est solidement ancrée dans le quotidien des citadins, au sein des grandes métropoles africaines. Mais elle a mis en exergue des problèmes connexes comme les conflits de voisinage, l’engorgement des voiries, les confrontations parfois violentes entre vendeurs et les autorités publiques, l’insécurité pour les piétons etc..


« On assiste à une prolifération de magasins dans ma commune , ce qui occasionne beaucoup d’accidents, un phénomène fréquent en Afrique, déplore Rose Goyéli Tuo. Surtout que ces magasins sont des friperies. J’en suis arrivée à la conclusion que l’on peut éradiquer ce fléau en utilisant la technologie ».


Cette jeune ivoirienne s’est donc saisie de cette problématique pour élaborer X-Market, un projet d’application mobile, destiné à prévenir tout développement anarchique de ces petites zones d'activité commerciale situées en bordures de route. Une telle application présenterait l’avantage de transformer les habitants en véritables contributeurs de la planification urbaine qui influence leur vie et contrôler le design des villes, et ce, dans un esprit pleinement collaboratif.


 
 

Le jury, quant à lui, était composé Sharon Sofer (Startup For Kids), Sira Sylla (députée de la Seine-Maritime), Julien Villeret (directeur de l'innovation d'EDF ), Sabine Vu (responsable des relations extérieures, 10000 Codeurs), Maria Claudia ALVAREZ (Vice-Presidente Innovation, TOTAL ), Laure Belluzzo (Directrice Générale chez Crédit Agricole Technologies & Services), Muriel Brunet ( Digital project lead Women in Digital, Ministère de l'Education Nationale et de la Jeunesse), Victoire de Margerie ( VP Corporate Marketing, Branding and Communications, Dassault Systèmes), Sandra de Pauliny (SVP Global HR Secure Enterprise Transactions Division, IDEMIA), Meriem Echcherfi , Directrice de la stratégie, Pôle Finances, groupe Crédit Agricole), Gilles Fontaine, (rédacteur en chef, Challenges), Boutheina Guermazi (Directrice, Développement numérique, Banque mondiale), Christophe Kerrero (recteur de la région académique Île-de-France, Académie de Paris), Grace Loubassou (Responsable des relations institutionnelles, groupe Canal + International), Cathy Mauzaize (Directrice de l'entité Enterprise Commercial, Microsoft France), Cécile Mégie (Directrice de RFI), Vanessa Moungar (directrice du département genre, femmes et société civile à la Banque africaine de développement; membre du Conseil présidentiel pour l'Afrique), Victoria Pagnon (coordinatrice du programme French IoT, La Poste), Frederic Roy (Rédacteur en chef, CB News) et Barbara Sessa (SVP Head of Digital Consumer Product Europe, Mastercard), sous la houlette de Delphine Remy-Boutang (Présidente Global Entrepreneurship Network France).

 

data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAPABAP///wAAACH5BAEKAAAALAAAAAABAAEAAAICRAEAOw==

Par Harley McKenson-Kenguéléwa




 

Tags :

faire du business en Afrique ; investir en Afrique ; implanter son entreprise en Afrique ; journal des startups en Afrique , journal des entrepreneurs en Afrique , start-up africaines , financement Afrique , convaincre investisseur Afrique, levée de fonds Afrique , créer son entreprise en Afrique , leadership , s'implanter en Tunisie , s'implanter au Kenya , s'implanter en Côte d’Ivoire , agence centrafricaine pour les investissements internationaux , entrepreneurs africains , entrepreneurs Afrique , commerce africain , portrait d'entrepreneurs africains ; secteurs porteurs en Afrique , la Bourse des valeurs, une alternative attrayante pour le financement des PME & startups , investir en Afrique du Sud , investir en algerie , actualité africaine , milliardaires africains , investir au senegal , rcep , pays émergents ,

209 vues
© Copyright