10 Secrets d'un Business Plan Réussi pour séduire des investisseurs
Rechercher
  • Harley McKenson-Kenguéléwa

Les 10 Secrets d'un Business Plan Réussi pour séduire des investisseurs

Mis à jour : avr. 12


Véritable tableau de bord pour une entreprise, le business plan contient les hypothèses de croissance formulées par le porteur de projet, relatives à la viabilité et à la rentabilité de l'activité. Cet outil d'aide à la décision a le mérite de mieux structurer son idée d'affaires.

Le business plan est un document de 25 à 40 pages qui contient une description détaillée la situation d'une entreprise ou d'une start-up d’ici trois ans ou dix ans, indiquant explicitement ce qu'un entrepreneur a l’intention de faire et la manière dont il envisage de mener à bien sin projet de création ou de développement. D’autres éléments, tels que des curriculums vitae, des études de marché ou des lettres d'intention de clients potentiels par exemple, peuvent être joints en annexes au plan d’affaires.

Il est vivement recommandé de ne pas rédiger pas un business plan en adoptant un style télégraphique, en mode « SMS » ou bien en privilégiant un texte-fleuve. Il ne s’agit pas non plus d'utiliser un langage châtié, dans le seul but d’impressionner vos lecteurs. L’exercice consiste entre autres à employer des mots et des tournures de phrases simples, tout en soignant l’orthographe et la grammaire tout en évitant d’abuser d’un jargon trop technique. Le document doit être doté d’une table des matières et structuré en paragraphes . L’objectif est de captiver l’attention de l’interlocuteur ciblé tout au long de la lecture du plan d’affaires.

Lire aussi : Comment convaincre un investisseur en Afrique

En pratique, certains patrons de start-up préfèrent communiquer des informations essentielles en transmettant dans un premier temps un « executive summary ». Une fois la relation de confiance établie avec ses (futurs) partenaires financiers, ils décident d’envoyer la totalité du plan d’affaires.

Contrairement aux idées reçues, le business plan n’est pas destiné exclusivement aux investisseurs. Il peut être diffusé en interne à l’ensemble du personnel qui souhaite en apprendre davantage sur la stratégie ou sur la situation financière de l’entreprise, être transmis à des clients, des fournisseurs ou des entreprises qui envisagent d'établir des partenariats , mais qui veulent obtenir des garanties sur la crédibilité de votre start-up et le professionnalisme de vos équipes.

Nombreux sont les spécialistes en entrepreneuriat qui estiment que le business plan est obsolète et que le mieux pour un porteur de projet est de passer directement à la phase de la validation de l’idée.

Toutefois, ce document doit être en permanence à portée de main, car il vous sert de « boussole » pour peaufiner une stratégie ou changer radicalement de cap lorsque le besoin s'en fait sentir. D’ailleurs, les pratiques et usages dans le monde des affaires dans la majorité des pays d’Afrique francophone font que les investisseurs et les banquiers continuent à exiger l'élaboration de ce document.

Voici des pistes de solutions qui vous permettront de structurer un business plan

1°) Executive Summary

Vous devez décrire les éléments fondamentaux concernant votre entreprise via un executive summary considéré comme un résumé complet de votre plan d’affaire et rédigé en 5 lignes au maximum, sur la base des autres éléments du business plan

- Décrivez de manière sommaire l’activité de votre start-up, le rôle exact que vous y exercez et ce que vous espérez accomplir à travers votre projet. Le lecteur doit en apprendre davantage sur la genèse de votre start-up, l’état d’avancement de votre projet, la direction vers laquelle vous souhaitez que votre entreprise s’oriente et la manière dont vous comptez atteindre vos objectifs.

Lire aussi : 5 Éléments-Clé Pour Rédiger Un Executive Summary Gagnant

2°) Généralités, historique de l’entreprise et objectifs

- Expliquez pourquoi, quand et comment vous avez créé et développé votre start-up,

- Dressez une liste de vos objectifs à court terme (pour les 12 prochains mois) et à long terme,

- Indiquez les principales réalisations et les succès majeurs enregistrés par votre start-up, ainsi que les difficultés et les obstacles qu’elle a surmontés,

- Expliquez comment votre start-up s’est financée depuis sa création jusqu’à aujourd’hui (capitaux propres, fonds empruntés, augmentation de capital etc…)

- Mentionnez les principaux changements opérés dans la structure de la start-up, l’actionnariat, le management ou parmi le personnel-clé au cours de la dernière année,

A lire aussi : Comment ouvrir le capital de sa start-up à des investisseurs sans perdre le pouvoir

3°) Environnement des affaires

Énumérez les facteurs externes qui peuvent influer directement sur l’activité de votre start-up :

- contexte politique :

- contexte social :

- contexte économique :

- environnement juridique :

- environnement technologique :

- contexte géographique :

- contexte démographique :

- changements climatiques :

4°) Produits & Services

- Enumérez et décrivez de façon détaillée vos produits ou services et ses caractéristiques, sans dévoiler des informations que vous jugerez « hautement sensibles »,

A lire aussi : 70 questions que des investisseurs pourraient poser à un patron de startup

- Indiquez les ajouts et les modifications que vous envisagez d’apporter à vos produits ou service, d’ici un an

5°) Le marché

- Présentez le contexte et l’état du marché actuel sur lequel est positionnée votre startup,

- Indiquez les zones géographiques concentrant la part essentielle de vos clients,

- Quel est le potentiel de croissance du marché sur lequel se situe votre start-up ?

- Mentionnez vos clients les plus importants. Insérez une brève explication en mettant en évidence les relations privilégiées qui existent entre votre clientèle et votre start-up ,

- Quelle démarche marketing avez-vous adopté ? Comment vendez-vous ou envisagez-vous de vendre vos produits ou vos services ?

- Expliquez votre politique de prix,

- Quelle est votre politique de recouvrement de créances ?

- Si votre activité est saisonnière, expliquez comment votre start-up tient compte des facteurs saisonniers.

6°) La concurrence

- Établissez une liste des entreprises que vous considérez comme vos concurrents directs et principaux acteurs de votre marché,

- Recensez leurs points forts et leurs faiblesses,

- Quelles sont les avantages concurrentiels de votre start-up par rapport à vos concurrents ? Pourquoi les clients préfèrent-ils acheter vos produits – et non ceux de vos compétiteurs ?

7°) Plan Marketing

- Indiquez les zones géographiques que vous ciblez pour dénicher vos clients,

- Décrivez les outils, les techniques et les stratégies marketing que vous utilisez pour promouvoir votre activité (réseaux sociaux, presse écrite, télévision, radio etc…)

8°) Management & Organisation

Les investisseurs porteront une attention particulière à ce paragraphe. Ils investiront d’abord en vous avant d’investir dans votre idée. L’équipe de direction & gestion constitue en quelque sorte le « chef d’orchestre » qui mènera votre start-up vers le succès. Sans expérience et compétences, soyez certain que votre projet avortera avant même que vous ayez eu le temps de le concrétiser.

- Présentez votre équipe de direction et de gestion,

- Quels sont les atouts et les faiblesses de votre équipe,

- Passez en revue votre plan d’actionS pour combler les pénuries de compétences et faire progresser vos collaborateurs ? ,

- Quels plans de relève envisagez-vous pour des postes-clés au sein de la direction ? Qui s'acquittera des fonctions en cas d’incapacité ou d’absence d’un membres-clé votre équipe ou vous-même ? ,

- Identifiez les besoins en ressources humaines indiquez comment vous comptez engager du personnel supplémentaire dont les chiffres reposent sur des hypothèses de ventes concernant les prochains mois ou années ? ,

9°) Equipements & Matériels

- Insérez dans un tableau la liste des équipements et du matériel détenus par l’entreprise et obtenus dans le cadre d’un crédit-bail. la quantité, leur date d’acquisition ou de location et leur valeur H.T ,

- Insérez dans un tableau la liste de vos fournisseurs en mettant en évidence les fournitures et les modalités de paiement,

- Établissez la liste des autres ressources matérielles qui permettent à l'entreprise de répondre aux besoins de la clientèle ,

- Décrivez les procédures de contrôle-qualité mis en œuvre au sein de votre start-up. Si vous n’en possédez pas, élaborez un plan qui présente la façon dont vous comptez mettre en place un contrôle-qualité, de telle sorte que vos produits ou services soient conformes à la législation en vigueur, aux cahiers des charges de votre entreprise, aux exigences du marché et aux attentes de votre clientèle,

- Donnez des détails sur la disponibilité de la main d'œuvre qualifiée susceptible de répondre efficacement aux besoins de votre start-up,

- Précisez dans un tableau l’étendue et la nature des formations ou de remise à niveau nécessaires afin de relever et améliorer le niveau de compétence de la main d’œuvre et du personnel administratif, ainsi que l’estimation des coûts engendrés par ces formations,

- Indiquez le nombre d’employés en distinguant les membres de votre équipe qui assurent leurs fonctions à temps plein de ceux qui sont à temps partiel

10°) Prévisions financières

Cette composante-clé du business plan est sans aucun doute la section la plus « sensible ». Vous devez produire et fournir des chiffres calculés au centime près, sur la base de factures et de cahiers des charges transmis par vos fournisseurs.

D’ailleurs, il est recommandé de joindre ces documents à votre plan d’affaires en tant qu’annexes. Le cas échéant, n’hésitez pas à solliciter les services d’un expert-comptable pour vous faire aider.

Vous devez fournir les documents prévisionnels suivants :

- Un plan de financement initial,

- Un besoin en fonds de roulement,

- Un compte de résultat,

- Un plan de trésorerie,

- Un plan de financement à 3 ans,

- Un seuil de rentabilité .

Par Harley McKenson-Kenguéléwa

Sur la même thématique :

Trouver des financements pour créer son entreprise en Afrique

Financer un projet d’entreprise en Afrique

Tags :

journal des startups africaines , journal des entrepreneurs africains , créer entreprise Afrique ;


© CEO Afrique 2020 - Tous droits réservés. Toute reproduction partielle ou intégrale des textes et/ou des documents, par quelque procédé que ce soit, est strictement interdite, sauf autorisation écrite préalable de l’éditeur ou de l’auteur.

Maghreb / Afrique du Nord

Algérie

Afrique de l'Ouest

Gambie

Guinée Bissau

Libéria

Afrique centrale

Afrique de l'Est

Afrique australe / Océan Indien

Burundi

Sierra Léone

Nous contacter 

Restés connectés

  • CEO Afrique Facebook page
  • CEO Afrique Twitter page
  • CEO Afrique LinkedIn page
  • CEO Afrique Google + page
  • CEO Afrique Pinterest page
  • Profil Viadeo
  • YouTube page